Nacqueville

De Wikimanche

Nacqueville est une ancienne commune de la Manche, aujourd'hui intégrée à Urville-Nacqueville.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Nakevilla, Nachevilla 1148 [1].
  • Nachevilla 1185 [1].
  • Naguevilla ~1185 [1].
  • Nakevilla 1209 [1].
  • Esnaqueville s.d. (13e s. ?) [1].
  • Naquevilla 1332 [2]; 1351/1352 [3].
  • Nacqueville 1612/1636 [4].
  • Nacqueville et Urville 1677 [5].
  • Nacqueville 1713 [6], 1753/1785 [7], 1854 [8], 1903 [9].

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est un nom de personne, probablement Hnakki, nom d'homme d'origine scandinave [10], d'où le sens global de « domaine rural de Hnakki ». Le toponyme a probablement été créé au 10e siècle, moins certainement au 11e siècle.

Le nom de personne scandinave Hnakki constitue le réemploi de l'ancien norois hnakki « nuque » [11]; c'est donc un sobriquet évoquant un détail physique, relatif à la nuque du personnage.

Histoire

Elle fusionne le 1er janvier 1964 avec Urville-Hague pour former la nouvelle commune d'Urville-Nacqueville. Un arrêté avait officialisé cette fusion simple le18 décembre 1963.

On remarquera cependant que l'association administrative de Nacqueville et d'Urville est déjà en germe au 17e siècle (voir Toponymie ci-dessus).

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Période Identité Parti Qualité Observations
1878-1886 Jean Leroy
1912-1919 Bienaimé Hamel
1919-1929 François Leroy
1929-1954 Jean Leroy
1954-1959 Eugène Morange
1959-1964 Jean Moutin
Sources :liste établie par Jean Pouëssel et la mairie pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [12]
.



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Autres

Lieux et monuments

Notes et références

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 166.
  2. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 322A.
  3. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 377G.
  4. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620].
  5. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BN, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  6. Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  7. Carte de Cassini.
  8. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  9. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903
  10. Jean Adigard des Gautries, Les noms de personnes scandinaves en Normandie de 911 à 1066, Lund, 1954.
  11. Ce mot lui-même repose sur le radical germanique commun °hnak(j)-, d'où procèdent en particulier l'anglais neck « cou », le néerlandais nek « nuque; cou » et l'allemand Nacken « nuque ». Il n'a par contre rien à voir avec le français nuque, issu de l'arabe.
  12. 12,0 et 12,1 « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 429