Flottemanville-Hague

De Wikimanche

Flottemanville-Hague est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée de La Hague depuis le 1er janvier 2017.

Commune déléguée de Flottemanville-Hague
(commune de La Hague)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 37' 17.53" N, 1° 43' 18.95" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton La Hague
Ancien canton Beaumont-Hague
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Flottemanvillais(es)
Population 970 hab. (2016)
Superficie 11,39 km²
Densité 85 hab./km2
Altitude 45 m (mini) - 179 m (maxi)
Code postal 50690
N° INSEE 50187
Maire délégué Patrick Lerendu
Communes limitrophes de Flottemanville-Hague
Sainte-Croix-Hague Tonneville,
Équeurdreville-Hainneville
Équeurdreville-Hainneville
Acqueville Flottemanville-Hague Nouainville
Acqueville Teurthéville-Hague Sideville

L'église (18e siècle)
L'église (18e siècle)


Toponymie

Attestations anciennes

  • villam quę noncupatur Flotomannum 1051/1066 [1].
  • Flotemanvilla 1145/1153 [2], 1274 [3].
  • Flotemanvilla in Haga 1274 [4].
  • Flotemanvilla 1332 [5], 1351/1352 [6].
  • Flotemanville 1551 [7].
  • Flomanteville [sic] 1562 [8]
  • Flotteville 1634 [9].
  • Flectemenuille [lire Flottemenville] 1635 [10].
  • Flotemanville 1612/1636 [11].
  • Flotemanville a la Hague 1677 [12].
  • Flotemenville 1689 [13].
  • Hotemeville [lire Floteme[n]ville] 1695 [14].
  • Flotemanville à la Hague 1713 [15].
  • Flotemenville 1716 [16], 1719 [17].
  • Flotemanville à la Hague 1735 [18].
  • Flotemenville 1757 [19].
  • Flottemenville 1758 [20].
  • Flottemanville 1753/1785 [21], 1793 [22].
  • Flottemanvile-Hague 1801 [23].
  • Flottemanville 1804 [24].
  • Flottemanville-Hague 1828 [25].
  • Flottemanville 1829 [26].
  • Flottemanville-Hague 1830 [27], 1837 [28].
  • Flottemainville 1835/1845 [29].
  • Flottemanville 1854 [30].
  • Flottemanville-Hague 1861 [31].
  • Flottemanville 1878 [32].
  • Flottemanville-Hague 1880 [33], 1903 [34], 1954 [35], 1962 [36].
  • Flottemanville-à-la-Hague 1972 [37].
  • Flottemanville Hague 1978, 1993 [38].
  • Flottemanville-Hague 2007 [39].

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). L'identification du premier élément, un nom de personne d'origine germanique (francique, scandinave ou anglo-saxonne), ne fait pas l'unanimité parmi les spécialistes.

  • Albert Dauzat avait en son temps proposé, faute de mieux, un nom germanique hypothétique °Flodman [40], dont le premier élément flod- serait dans ce cas une variante de hlod- « gloire ». Ce nom n'est attesté nulle part [41], et cette explication est aujourd'hui abandonnée, en particulier par sa disciple Marie-Thérèse Morlet qui n'inclut pas Flottemanville dans son ouvrage consacré aux noms de personnes (transmis par le latin ou d'origine francique) dans les noms de lieux [42].
  • Jean Adigard des Gautries a expliqué ce toponyme de manière un peu plus vraisemblable par le nom de personne scandinave Flotamaðr [43]. Il est suivi dans cette voie par Ernest Nègre [44]. Ce nom cependant ne semble pas attesté en Scandinavie (il est absent de tous les ouvrages de référence), mais paraît plutôt représenter la forme scandinavisée d'un anthroponyme d'origine anglo-saxonne Floteman, mieux représenté.
  • François de Beaurepaire rattache directement Flottemanville à l'anglo-saxon Floteman [2], tout en établissant un parallèle avec le toponyme anglais Flotmanby (Yorkshire; Flotemanebi 1086, Flotemanby 1226), qu'Eilert Ekwall analyse par l'ancien anglais flotman(n) « marin, pirate », d'où « Viking » + by « établissement; village », soit « le village des Vikings » [45]. De fait, Beaurepaire opte pour la solution de l'anthroponyme, et interprète donc Flottemanville par « la “ville” de Floteman », ce dernier nom étant à ses yeux l'indice de l'ascendance scandinave du personnage ainsi appelé.

Deux remarques sont à faire ici :

  • D'une part, le nom anglo-saxon Floteman est effectivement bien attesté : on en rencontre, entre autres, une occurrence dans le Domesday Book (1086), une autre dans le cartulaire de l'abbaye d'Oseney, Oxfordshire (Walter Floteman 1215), et il est à l'origine du patronyme anglais actuel FLODMAN [46].
  • D'autre part, ce nom est généralement expliqué par l'ancien anglais flotman(n) qui signifie, nous l'avons vu, « marin » ou « pirate » : c'est un composé résultant de la combinaison des mots flota « bateau, navire » et man(n) « homme ». Or Reany, dans son célèbre dictionnaire, n'envisage que le sens de « marin, matelot » pour l'anthroponyme [46]. Même si l'interprétation par « pirate (scandinave) », « Viking » est tentante ici, elle n'est donc pas la seule possible.

Étant donné la proximité relative, dans le nord de la Manche, d'une autre paroisse puis commune appelée Flottemanville (ou Flottemanville-Bocage), on constate ici l'apparition relativement précoce (1274) du déterminant -Hague sous la forme latinisée in Haga « dans la Hague », puis sous la forme romane -à-la-Hague à partir du 17e siècle. La forme actuelle, sans déterminant, se manifeste au tout début du 19e siècle, mais ne s'impose définitivement qu'au siècle suivant. Le déterminant fait bien sûr référence à la presqu'île de la Hague où se situe la commune, mais plus précisément au doyenné de la Hague auquel appartenait l'ancienne paroisse.

Géographie

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[47]. En 2016, la commune comptait 970 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [48] et INSEE [49])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
468 524 615 677 626 660 658 602 590 554
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
528 520 466 460 435 425 402 373 422 385
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
406 344 364 368 363 373 409 349 340 340
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
415 631 731 850 867 866 884 885 885 886
2013 2014 2015 2016 - - - - - -
889 899 934 970
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[50] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Eustache Le Marinel 1794
.......-....... .
1797-1799 Adrien Dumoncel
.......-....... .
.......-1806 Jean Sanson 1802
1806-1826 Pierre de la Chapelle du Buisson décédé en exercice le 27 mars 1826
1826-1834 Georges Dumoncel décédé en exercice le 25 septembre 1834
1835-1848 Jacques Bienvenu
1848-1854 Jacques Quoniam
1854-1869 Jean-François Lepneveu
1869-1870 Charles Destrés
1870-1888 Jean-François Lepneveu
1888-1907 Henri Dumoncel
1907-1912 Jean-Baptiste Desquesnes
1912-1930 Jacques Dumoncel
1930-1935 Frédéric Pain
1935-1956 Jean Leverdier père
1956-1989 Jean Leverdier cultivateur fils
1989-2001 Jean-Pierre Dupont enseignant
2001-2008 Christiane Desquesnes retraitée
2008-actuel Patrick Lerendu électronicien
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie.

La mairie.

Adresse : 7 rue de la République
50690 Flottemanville-Hague

Tél. 02 33 53 73 80
Fax : 02 33 53 29 36
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (11 mars 2012)

Mardi 9 h - 12 h -
Mercredi - 16 h - 18 h
Jeudi - -
Vendredi - 14 h - 18 h 30
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Pierre.
  • Patron (présentation) : l'abbé de Saint-Florent de Saumur (Maine-et-Loire).
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Pierre (1782) : construite à l'emplacement d'un ancien sanctuaire du 13e siècle. Dans la sacristie, une plaque de bronze rappelle la mémoire de Philippe Dumoncel (-1595).
  • Lande du Pivot (179 m), point culminant de la Hague.
  • Plateau du Quesnay (175 m)
  • Hameau Herville : maisons du 15e et 18e siècles, croix du calvaire (18e s.), avec sculptures naïves, lavoir, fontaine et ancienne chapelle.
  • Le Coudray
  • Bois de Baudienville
  • Croix du Saussey
  • Carrefour de la Noë
  • Source du Vaublat

Personnalités liées à la commune

Décès

Sports

Notes et références

  1. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 387, § 199.
  2. 2,0 et 2,1 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 119.
  3. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 393, § 255.
  4. Ibid., p. 396, § 258.
  5. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 320F.
  6. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 378C.
  7. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. I), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXI, Caen, 1892, p. 208.
  8. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895, p. 817.
  9. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  10. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  11. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  12. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  13. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  14. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  15. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  16. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  17. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  18. Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 57a.
  19. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9-15.
  20. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  21. Carte de Cassini.
  22. Site Cassini.
  23. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  24. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 333a.
  25. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 452.
  26. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Cherbourg, p. 129.
  27. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 491b.
  28. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 707b.
  29. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  30. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  31. Annuaire de la Manche (1861), Statistique de l'arrondissement de Cherbourg, p. 149.
  32. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 304.
  33. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 59a.
  34. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  35. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  36. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  37. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  38. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  39. Carte IGN au 1 : 25 000.
  40. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Larousse, Paris, 1963, p. 293a.
  41. Il est inconnu de Ernst Förstemann, Altdeutches Namenbuch, t. I, Personennamen, Nordhausen, 1858, et de Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. I (les noms issus du germanique continental et les créations gallo-germaniques), 1968.
  42. Marie-Thérèse Morlet, Les noms de personnes sur le territoire de l’ancienne Gaule du VIe au XIIe siècle, Paris, CNRS, t. III (les noms de personnes contenus dans les noms de lieux), 1985.
  43. Jean Adigard des Gautries, Les noms de personnes scandinaves en Normandie de 911 à 1066, Lund, 1954, p. 97.
  44. Ernest Nègre, Toponymie Générale de la France, Droz, Genève, t. II, 1991, p. 1023, § 18426.
  45. Eilert Ekwall, The Concise Oxford Dictionary of English Place-names (4th edition), Oxford University Press, Oxford, 1960, p. 182b.
  46. 46,0 et 46,1 Percy Hide Reaney & R. M. Wilson, A dictionary of English Surnames, Oxford University Press, Oxford, 3rd ed., 1995, p. 172a.
  47. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  48. Population avant le recensement de 1962.
  49. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  50. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.