Omonville-la-Petite

De Wikimanche

Omonville-la-Petite est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée de La Hague depuis le 1er janvier 2017.

Commune déléguée d'Omonville-la-Petite
(commune de La Hague)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 42' 1.56" N, 1° 52' 56.24" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton La Hague
Ancien canton Beaumont-Hague
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Omonvillais(es)
Population 145 hab. (2015)
Superficie 6,16 km²
Densité 24 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 181 m (maxi)
Code postal 50440
N° INSEE 50385
Maire délégué Jean-Pierre Chardot
Communes limitrophes d'Omonville-la-Petite
Saint-Germain-des-Vaux Mer de la Manche Digulleville
Saint-Germain-des-Vaux, Jobourg Omonville-la-Petite Digulleville
Jobourg Jobourg, Herqueville Digulleville

L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.


Géographie

Vue d'Omonville-la-Petite et de l'anse Saint-Martin depuis le Mont-Clin

Toponymie

Les habitants de la Hague nomment traditionnellement cette commune Saint-Martin, du nom de l'ancienne paroisse, la différenciant ainsi d'Omonville-la-Rogue. Elle s'est appelée également Omonville-du-Lucas[1] et Saint-Martin d'Omonville[2].

Histoire

L'église Saint-Martin avait le roi pour patron. Le Trésor des chartes contient une pièce, datée de Melun, 8 septembre 1245, par laquelle Louis IX approuve la nomination à la cure d'Omonville-la-Petite de maître Guillaume de Auscio [3].

Le prieuré Sainte-Hélène, dépendant de l'abbaye de Cormery (aujourd'hui Indre-et-Loire), a été détruit. Les pierres auraient été réutilisées pour construire la ferme de Sainte-Hélène.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[4]. En 2015, la commune comptait 145 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [5] et INSEE [6])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
545 540 658 701 637 618 565 511 500 497
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
431 419 378 364 331 300 301 304 279 289
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
257 227 225 193 187 193 139 135 142 125
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
118 137 132 125 124 123 126 137 140 144
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
147 144 145
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires depuis 1945
Période Identité Parti Qualité Observations
1945-1947 François Renet
1947-1965 Jean Damourette
1965-1983 Robert Simomot
1983-1995 Charles Damourette
1995-2014 Yveline Gallis agent des ressources humaines
2014-actuel Jean-Pierre Chardot agriculteur
Source  : liste établie par Jean Pouëssel et Jean Boivin pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [8]
.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - 15 h 30 - 17 h 30
La mairie (2015).

La mairie (2015).

Adresse : Hameau Fleury
50440 Omonville-la-Petite

Tél. 02 33 52 70 28
Fax : 02 33 10 13 10

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Services-Publics (24 mars 2012)

Mardi - -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi 10 h - 12 h -
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution


Patronage

  • Patron (présentation) : le Roi
  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint Martin
  • Fête patronale : Saint-Martin

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Naissances

Décès

Économie

Commune touristique, hébergeant une part importante de maisons secondaires et disposant de deux hôtels, les ressources économiques proviennent essentiellement de la présence d'une partie de l'usine de retraitement de la Hague sur la commune. Quelques exploitations agricoles complètent le paysage économique.

Bibliographie

  • Cyril Marcigny, « L'abri sous roches de La Jupinerie à Omonville-la-Petite », Revue de la Manche, n° 190, 2005
  • Laurent Juhel et Cyril Marcigny, « Les occupations du néolithique moyen de l'abri sous roche à La Jupinerie », Revue de la Manche, n° 200, avril 2008

Notes et références

  1. Claude Pithois, La Hague, terre ignorée..., Librairie G. Gautier, 1961.
  2. mentionné notamment ainsi dans les Mémoires de la Société des antiquaires de Normandie (1833, p. 236) et Le gouvernement de Normandie au XVII{{e} et au XVIIIe siècle, de Célestin Hippeau (1863, p. 160)
  3. L. de Pontaumont, « Notes historiques et archéologiques sur les communes de l'arrondissement de Cherbourg », Memoires de la Société des antiquaires de Normandie, 1856.
  4. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  5. Population avant le recensement de 1962.
  6. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. 8,0 et 8,1 « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 449