Éculleville

De Wikimanche

(Redirigé depuis Eculleville)

Éculleville est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée de La Hague depuis le 1er janvier 2017.

Commune déléguée d'Éculleville
(commune de La Hague)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
49° 40' 56.24" N, 1° 49' 18.46" W (OSM)
Arrondissement Cherbourg-Octeville
Chargement de la carte...
Canton La Hague
Ancien canton Beaumont-Hague
Intercommunalité CA du Cotentin
Gentilé Écullevillais(es)
Population 31 hab. (2015)
Superficie 2,33 km²
Densité 13 hab./km2
Altitude 0 m (mini) - 152 m (maxi)
Code postal 50440
N° INSEE 50171
Maire délégué Patrick Jourdain
Communes limitrophes d'Éculleville
Omonville-la-Rogue Mer de la Manche Mer de la Manche
Omonville-la-Rogue Éculleville Gréville-Hague
Beaumont-Hague Gréville-Hague, Beaumont-Hague Gréville-Hague

L'église Saint-Martin.
L'église Saint-Martin.


Toponymie

Attestations anciennes

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est l'anthroponyme d'origine scandinave Skúli, d'où le sens global de « domaine rural de Skúli ». Albert Dauzat [37] avait expliqué ce nom par le germanique Sculd, solution abandonnée aujourd'hui par les spécialistes [38] au vu des formes anciennes. L'anthroponyme scandinave Skúli est également à l'origine, en Haute-Normandie, du nom de l'ancienne paroisse d'Écultot (Esculetot ~1210) [1], « le domaine de Skúli », aujourd'hui rattachée à Gonneville-la-Mallet.

Skúli est attesté, soit comme nom individuel, soit comme sobriquet, en ancien norois de l'Ouest (Skúli), en ancien danois (Skuli) et en ancien suédois (Skule). On le rencontre également dans les inscriptions runiques sous la forme ᛋᚲᚢᛚᛁ (skuli). Il repose sur l'ancien scandinave skýla « cacher, protéger » [39].

Géographie

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[40]. En 2015, la commune comptait 31 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [41] et INSEE [42])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
137 164 162 189 141 137 150 137 138 137
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
135 137 142 102 111 102 95 74 79 75
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
61 67 75 75 50 65 51 51 56 33
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
55 55 42 42 47 46 42 37 33 31
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
31 31 31
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[43] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Philippe Lenepveu 1793
.......-....... Guillaume Paris 1794
.......-....... Charles Cousin 1794
1795-1797 Philippe Delepine-Lejeune
1797-1798 Aubin Lemoine
1798-1799 Jean Vautier
1799-1800 Étienne Paris
1800-1800 Jean-Charles Paris
1800-1808 Bon Marin Duval avocat conseiller général
1808-1852 Jean Charles Paris Desfontaines décédé en exercice le 4 juin 1852
1852-1859 Bernardin Paris Desfontaines
1859-1869 Charles Édouard Asselin 1869-1871 fonction assurée par les adjoints
1871-1874 Bernard Casimir Paris Desfontaines
1874-1874 Charles Edouard Asselin
1875-1877 Gustave Chazot Vérificateur des douanes en retraite
1877-1930 Albert Le Moigne avocat député, président du conseil général (1922-1930),
1930-1945 Paul Bouche
1945-1948 Michel de la Croix Lavallette
1948-1965 Émile André
1965-1977 Charles Dubost
1977-2001 Bernard André
2001-2008 Miguel Gomez Blesa
2008-actuel Patrick Jourdain SE technicien de méthode
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2015).

La mairie (2015).

Adresse : L'École
50440 Éculleville

Tél. 02 33 52 67 29
Fax : 02 33 01 15 26

Courriel : Pas d'adresse mel

Site internet : Officiel

Commentaire :

Source : Site web de la communauté de communes (4 juin 2012)

Mardi - 16 h 30 - 17 h 30
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi 10 h 30 - 12 h -
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Martin.
  • Patron (présentation) : l'abbé de Cerisy, dont dépendait le prieuré de Vauville.
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Martin (reconstruite au 15e s.), entourée d'un cimetière : statue et bas-relief de saint Martin, Charité de saint Martin (15e s.).
  • Plage de galets.
  • Baie de Quervière.
  • Maison d'Éculleville (1707), demeure seigneuriale : rez-de-chaussée surélevé, escalier à double révolution.
  • Point de départ à l'est du Hague-Dick, au val Ferrand.
  • La Caserne.
  • La Sabine.
  • Lavoir.

Personnalités liées à la commune

Naissance

Décès

Événements

Notes et références

  1. 1,0, 1,1 et 1,2 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 113-114.
  2. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 318D.
  3. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 377F.
  4. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895, p. 64.
  5. Ibid., p. 65.
  6. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  7. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  8. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  9. Jean-Baptiste Nolin, Le duche et gouvernement de Normandie Divisé en Haute et Basse Normandie, en Divers Pays, et par Evechez, Paris, 1694 [BNF, IFN-7710251].
  10. P. Mortier / H. Jaillot, Le Duché et Gouvernement de Normandie divisée en Haute et Basse Normandie, Amsterdam, 1695.
  11. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  12. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  13. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  14. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 11.
  15. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  16. Rigobert Bonne, Carte du Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, 1771, recueillie in Jean Lattre, Atlas Moderne ou Collection de Cartes sur Toutes les Parties du Globe Terrestre, ~1775.
  17. P. Santini, Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, Remondini, Venise, 1777.
  18. Louis Stanislas d'Arcy de la Rochette, « A chart of the islands of Jersey and Guernsey, Sark, Herm and Alderney; with the adjacent coast of France », 1781, reproduit dans General atlas, publ. par William Faden, London, 1811.
  19. Carte de Cassini.
  20. Site Cassini.
  21. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  22. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. II (COA-H), an XIII (1804), p. 215b.
  23. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 442.
  24. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Cherbourg, p. 129.
  25. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 439a.
  26. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 644b.
  27. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  28. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  29. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 304.
  30. Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1880, p. 59a.
  31. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  32. Nomenclature des hameaux, écarts et lieux-dits de la Manche, INSEE, 1954.
  33. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  34. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  35. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  36. Carte IGN au 1 : 25 000.
  37. Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Larousse, Paris, 1963, p. 260b.
  38. Jean Adigard des Gautries, Les noms de personnes scandinaves en Normandie de 911 à 1066, Lund, 1954, p. 134; François de Beaurepaire, op. cit., loc. cit.; Ernest Nègre, Toponymie Générale de la France, Droz, Genève, t. II, 1991, p. 1022, § 18409; René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Caen, Presses Universitaires de Caen / Condé-sur-Noireau, Éditions Charles Corlet, 1993, p. 114b.
  39. Geirr Bassi Haraldsson, The Old Norse Name, Studia Marklandica, I, Olney, MD, Markland Medieval Militia, 1977, p. 14 s.v. Skúli; Lena Peterson, Nordiskt runnamnslexikon, Språk- och folkminnes-institutet, état du 30 septembre 2005, s.v. Skúli.
  40. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  41. Population avant le recensement de 1962.
  42. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  43. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.