Mémorial de la Shoah et des Justes parmi les Nations (Cherbourg-en-Cotentin)

De Wikimanche

Le mémorial.

Le Mémorial de la Shoah et des Justes parmi les Nations de la Manche est un monument commémoratif de la Manche, situé à proximité du Mémorial des martyrs de la Résistance, place de la République à Cherbourg-Octeville [1].

Projet

Le projet est annoncé en février 2019 [2] par Marc Lefèvre, président du Conseil départemental, puis confirmé lors d'un déplacement en Israël. Le président avait alors accompagné des élèves du collège Gambetta à Carentan, projet de recherche porté par Olivier Jouault, professeur d'histoire-géographie [3]. Le maire délégué de Cherbourg-Octeville Sébastien Fagnen a répondu favorablement à cette proposition.

Inauguration

Initialement prévue le 17 mai 2020 [4], l'inauguration, reportée à cause de la crise sanitaire de la Covid-19, a lieu place de la République à Cherbourg-Octeville le 4 octobre 2020 en présence de Pierre-François Veil, président du Comité français Yad Vashem, Irit Ben-Abba Vitale, chargée d'affaires par interim à l'ambassade d'Israël en France, Marc Lefèvre, président du Conseil départemental, et d'une centaine d'invités, élus, familles de juifs et de Justes parmi les nations manchois [5][6].

L'inauguration, accessible uniquement sur invitation, est placée sous haute surveillance policière.


Cette cérémonie est suivie d'une représentation théâtrale Fleurs de soleil, peut-on tout pardonner ?, interprétée par l'acteur Thierry Lhermitte [1]

Ce mémorial honore la mémoire de quatre-vingt-dix-neuf Juifs manchois déportés et assassinés :

Le mémorial des Justes.

et celle de trente-six Justes parmi les Nations qui ont porté secours à ceux qui ont été persécutés et sauvé des enfants en les accueillant [1].

La conception du Mémorial est l'œuvre de Nadine Portier, designer–plasticienne de Thèreval, qui s'est donné pour mission de remettre les victimes en lumière « dans l'expression artistique la plus sobre » : « Les parois représentent la page de papier sur laquelle on a scellé des destins. Et les blocs de béton à leur pied représentent la trace qu'on peut laisser » [8].

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 « Cherbourg : le Mémorial de la Shoah bientôt inauguré… en présence de Thierry Lhermitte », La Presse de la Manche, 24 septembre 2020 (lire en ligne).
  2. « La Manche voyage avec l'histoire », Conseil départemental de la Manche, communiqué de presse, 1er février 2019 (lire en ligne).
  3. « Cherbourg : un mémorial pour rendre hommage aux victimes de la Shoah va voir le jour », La Presse de la Manche, 24 avril 2019 (lire en ligne).
  4. Sébastien Brêteau, « Un Mémorial inauguré à Cherbourg-en-Cotentin en mémoire des Juifs manchois et des Justes », Ouest-France, site internet, 27 janvier 2020.
  5. Liza Marie-Magdeleine, « Shoah : une pierre à l'édifice de la mémoire collective », Ouest-France, 5 octobre 2020.
  6. Jacques Fredj, directeur du Mémorial de la Shoah de Paris, attendu, n'est finalement pas venu. Annoncé dans La Presse de la Manche, 25 septembre 2020, page 20.
  7. Fusillé au Mont Valérien
  8. Olivier Clerc, « Un monument pour l'Histoire à Cherbourg », Dimanche Ouest-France, 4 octobre 2020.

Article connexe

Liens externes