Vitali Albagli

De Wikimanche

Portrait de Vitali Albagli

Vitali Albagli, né à Smyrne (Turquie) le 25 mars 1909 et mort à Auschwitz-Birkenau (Pologne) le 25 janvier 1944, est un déporté de confession juive de la Manche.

Biographie

Habitant avec sa famille à Paris, fuyant l'oppression nazie, Vitali Albagli se réfugie à Mortain. Dans un premier temps, il est marchand forain vendant des tissus sur les marchés de la région. Il exerce ensuite la profession d'ouvrier mineur à la mine de Cambremont au Neufbourg.

Le 20 octobre 1943, sa femme Rachel Cohen et sa fille Michèle sont arrêtées lors d'une rafle. Il se rend à la Gendarmerie. Il est arrêté à son tour et emprisonné tout d'abord à Saint-Lô puis à Drancy (Seine-Saint-Denis).

Vitali Albagli fait partie du convoi du 20 janvier 1944 à destination de Auschwitz (Pologne) où il meurt 5 jours plus tard.

Hommages

Sources