Sainte-Cécile

De Wikimanche

Sainte-Cécile est une commune du département de la Manche.

Commune de Sainte-Cécile Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 50' 6.98" N, 1° 11' 25.39" W (OSM)
Arrondissement Saint-Lô
Chargement de la carte...
Canton Villedieu-les-Poêles
Ancien canton Villedieu-les-Poêles
Intercommunalité CC Villedieu Intercom
Gentilé Cécilien(ne)s
Population 831 hab. (2016)
Superficie 11,29 km²
Densité 74 hab./km2
Altitude 112 m (mini) - 226 m (maxi)
Code postal 50800
N° INSEE 50453
Maire Roland Guaine
Communes limitrophes de Sainte-Cécile
La Colombe Beslon Beslon
Villedieu-les-Poêles Sainte-Cécile Saint-Aubin-des-Bois (Calvados),
Saint-Maur-des-Bois
Chérencé-le-Héron Chérencé-le-Héron La Chapelle-Cécelin

L'église Sainte-Cécile.
L'église Sainte-Cécile.


Histoire

Au 19e siècle il y avait des fabriques de poêles et d'objets en cuivre.

Le 24 juillet 1944, une escadrille de 28 forteresses volantes alliées bombarde Villedieu-les-Poêles, mais c'est sur Sainte-Cécile que tombent la plupart des bombes, faisant vingt victimes civiles[1].

Au 1er janvier 2014 la commune qui ne faisait partie d'aucun EPIC adhère à la communauté de communes Intercom du bassin de Villedieu.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[2]. En 2016, la commune comptait 831 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [3] et INSEE [4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
824 768 830 835 824 856 708 777 714 681
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
698 697 668 656 641 626 589 612 619 583
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
550 510 531 552 569 578 583 620 548 587
1982 1990 1999 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011
664 679 748 779 767 777 788 798 814 812
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
819 825 832 829 831
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Les maires

Liste des maires de Sainte-Cécile depuis 1944
Période Identité Parti Qualité Observations
1944-1945 Auguste Chardin faisant fonction
1945-1976 Émile Lecharpentier
1976-1995 Georges Esnouf instituteur
1995-actuel Roland Guaine UMP
Source  : liste établie par Jean Pouëssel, Thomas Digiaud et Jean-Pierre Vavasseur pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [6]
À compléter.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2013).

La mairie (2013).

Adresse : 1 rue de la Lyre
50800 Sainte-Cécile

Tél. 02 33 51 17 87
Fax : 02 33 51 10 77
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (24 août 2012)

Mardi 11 h - 12 h 30 14 h - 17 h
Mercredi 11 h - 12 h 30 -
Jeudi 11 h - 12 h 30 -
Vendredi 11 h - 12 h 30 14 h - 17 h
Samedi 10 h - 12 h 30 -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Patron (présentation) :
  • Dédicace de l'église paroissiale :
  • Fête patronale :

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Manoir de l'Acherie
L'église et la Lyre
  • Église Sainte-Cécile (15e/17e/18e), statues
  • Vallée de la Sienne
  • Manoir de l'Acherie (17e), restaurant
  • Chapelle de l'Acherie (18e) désaffectée
  • Château de La Molière (18e / 19e)
  • Stèle en hommage aux victimes civiles du bombardement du 24 juillet 1944.
  • La lyre, sculpture monumentale en inox dessiné par Christine Guaine, réalisée par Manchinox, érigée le 4 mai 1993. Au pied de chacun des haubans métalliques est posé un symbole des douze signes du zodiaque[7].

Personnalité liée à la commune

Naissance

Économie

Anciennes entreprises

Sport

  • Football : US Sainte-Cécile.

Notes et références

  1. « Les bombardements de la ville les 24 et 25 juillet 1944 », Ouest-France, site internet, 28 juillet 2014.
  2. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Population avant le recensement de 1962.
  4. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. René Gautier et 54 correspondants , 601 communes et lieux de vie de la Manche , éd. Eurocibles, 2014, p. 516
  7. Petit-patrimoine.com, site internet, consulté le 24 octobre 2018 (lire en ligne)
  8. « Sainte-Cécile. Le Manoir de l'Acherie a 40 ans », La Manche Libre, 17 octobre 2017