Saint-Cyr-du-Bailleul

De Wikimanche

Saint-Cyr-du-Bailleul est une commune du département de la Manche.

Commune de Saint-Cyr-du-Bailleul Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 34' 0.37" N, 0° 48' 4.74" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Mortainais
Ancien canton Barenton
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Saint-Cyrien(ne)s
Population 393 hab. (2015)
Superficie 23,41 km²
Densité 17 hab./km2
Altitude 92 m (mini) - 226 m (maxi)
Code postal 50720
N° INSEE 50462
Maire Claudine Sauvé
Communes limitrophes de Saint-Cyr-du-Bailleul
Husson Barenton, Saint-Georges-de-Rouelley Saint-Roch-sur-Égrenne (Orne) par un angle, Saint-Mars-d'Égrenne (Orne)
Le Teilleul, Husson Saint-Cyr-du-Bailleul Saint-Mars-d'Égrenne (Orne)
Le Teilleul Le Teilleul, Mantilly (Orne) Saint-Mars-d'Égrenne (Orne)

L'église Saint-Cyr-Sainte-Juliette (16e/18e siècle).
L'église Saint-Cyr-Sainte-Juliette (16e/18e siècle).


Histoire

Le site de Saint-Cyr-du-Bailleul est occupé très certainement à l'époque du Néolithique, soit 4000 à 5000 ans avant notre ère, en atteste la présence de deux polissoirs. L'un d'eux, près de la Gevraisière, est connu sous le nom de « Pierre Saint-Martin ».[1].

La découverte, au 19e et en 1983, de sarcophages en calcaire coquillier révèle l'existence d'une nécropole du Haut-Moyen-Âge.[1]

Selon les archives départementales, Bailleul était le nom de ses anciens seigneurs attestés à Saint-Cyr dès la seconde moitié du 12e siècle.

Le nom de Bailleul est relevé en 1575 par Jean Grandin, bailli de Mortain.

Pendant la Révolution, la commune s'est appelée « Cyr-la-Cité »

En mars 1906, l’église est pour ainsi dire transformée en forteresse pour empêcher l'inventaire de tous les objets se trouvant dans l'église. Lors de la deuxième tentative d’inventaire, en novembre 1906, bien que la « bataille » soit terminée depuis début avril, on doit, encore à cette date, employer la force pour pénétrer dans l’église. Un paroissien est même blessé.[2]

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[3]. En 2015, la commune comptait 393 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [4] et INSEE [5])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
2 550 2 581 2 595 2 417 2 551 2 375 2 354 2 230 2 133 1 935
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 754 1 753 1 633 1 579 1 505 1 481 1 651 1 440 1 344 1 306
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
1 207 985 975 966 978 971 945 858 699 660
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
625 490 444 427 428 430 422 414 406 407
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
404 401 397 393
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Qualité
....... - ....... Jean-Baptiste-Marin-François Fouilleul .
....... - 1989 Patrice Poupinet .
1989 - 2008 François Desfoux .
2008 - actuel Claudine Sauvé agricultrice
À compléter.

Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h 30 - 12 h -
La mairie (2014).

La mairie (2014).

Adresse : 8 rue de la Baie
50720 Saint-Cyr-du-Bailleul

Tél./Fax : 02 33 59 43 06

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (24 août 2012)

Mardi 9 h 30 - 12 h -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi 9 h 30 - 12 h 14 h - 18 h
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

  • Théodore Géricault (1791-1824), peintre notamment du Radeau de la Méduse, est originaire de Saint-Cyr-du-Bailleul bien que né à Rouen (Seine-Inférieure). Le lieu-dit L'Hôtel Géricault, situé au nord du bourg, en atteste. Il revient régulièrement rendre visite à sa famille, principalement à Saint-Georges-de-Rouelley.

Économie

Bibliographie

  • Hippolyte Sauvage, «Saint-Cyr-du-Bailleul », Revue historique, archéologique et monumentale de l'arrondissement de Mortain, tome 2, impr. d'Élie fils, Saint-Lô, 1882, p. 41-46. (lire en ligne)
  • P de Longuemare, « Le château de Saint-Cyr-du-Bailleul », La Normandie monumentale et pittoresque, édifices publics, églises, châteaux, manoirs, etc.. Manche 1re [-2e] partie., édit. Lemale et Cie, Le Havre, 1899, p.338-325 (lire sur Gallica)
  • Abbé Étienne-Désiré Masselin, abbé Louis Hulmel, « Saint-Cyr-du-Bailleul », Revue de l'Avranchin, tome 23, 1930, p. 149-166
  • David Nicolas et Daniel Levalet, « Compte-rendu de visite : Saint-Cyr-du-Bailleul », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, t. 87 fasc. 424, 2010, p. 402-421.

Photos hier / aujourd'hui

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Daniel Levalet «Visites mensuelles : Saint-Cyr-du-Bailleul », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, tome 87, année 2010, fasc.424, pages 402-405
  2. Service éducatif des archives départementales de la Manche, Didac'doc n° 25, janvier 2012
  3. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  4. Population avant le recensement de 1962.
  5. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.