David Margueritte

De Wikimanche

David Margueritte.

David Margueritte, né à Cherbourg le 19 juin 1980, est une personnalité politique de la Manche.

Il est conseiller régional de Normandie (LR) depuis décembre 2015, deuxième vice-président chargé de la formation et de l'apprentissage, et président de la Communauté d'agglomération du Cotentin depuis juillet 2020.

Biographie

Adhèrent au Rassemblement pour la République (RPR) à 14 ans, il est diplômé de l'IEP de Rennes en 2002 puis d'un DESS de communication politique et sociale et d'un master de droit public, à la Sorbonne. Il entre en novembre 2007 à l'École de formation du barreau et est actuellement avocat.

Membre de l'UMP depuis sa création, il obtient à 23 ans l'investiture du parti présidentiel en mars 2004 pour les élections cantonales à Équeurdreville-Hainneville, où il recueille au second tour 34,56 % des voix face au socialiste Pierre Bihet.

De sensibilité gaulliste, il devient conseiller national de l'UMP en janvier 2005, puis directeur de campagne de Jean Lemière, député de la Manche sortant pour les élections législatives de 2007.

Après la défaite de la droite dans la cinquième circonscription de la Manche à ces élections, il fait figure de nouveau chef de file de l'opposition au député-maire socialiste de Cherbourg Bernard Cazeneuve. Pressenti pour conduire la liste UMP à Cherbourg-Octeville aux municipales de 2008, avec le soutien de la commission nationale d'investiture de son parti, il préfère ne pas participer à cette élection compte tenu des fortes divisions de la droite locale.

Nommé chargé de mission pour la cinquième circonscription en avril 2008, David Margueritte devient officiellement le nouveau leader de la droite dans le Nord-Cotentin [1]. Le 15 novembre 2008, il est choisi à 93 % par les militants pour devenir le nouveau délégué de circonscription UMP de la 5e circonscription et réélu à 97 % en novembre 2010 par les adhérents de la nouvelle 4e circonscription.

Désirant une position éligible sur la liste UMP départementale menée par Jean-François Le Grand pour les régionales de 2010, à l'instar de la 7e place de Christian Lemarchand, maire de La Glacerie, David Margueritte refuse la 13e proposée et renonce à se présenter à cette élection.

David Margueritte porte les couleurs de la majorité départementale pour les élections cantonales de mars 2011 dans le canton de Cherbourg Sud-Est. Il est battu au second tour avec 29,41 % des voix contre 70,59 % à Michel Louiset (PS).

Il préside également « Demain le Cotentin », association de réflexion sur les diverses problématiques locales, liée à l'UMP.

Candidat aux élections départementales de 2015, dans le canton de Cherbourg-Octeville 2, en binôme avec Christine Donizalski, il est battu au second tour par le tandem Frédéric Bastian-Anna Pic avec 48,06 % des voix contre 51,94 % [2].

Il est élu aux élections régionales de 2015, après avoir été désigné pour mener dans la Manche la liste LR-UDI-MoDem de Hervé Morin, qui obtient 39,48 % au second tour.

Le 15 septembre 2019, il annonce sa candidature à la mairie de Cherbourg-en-Cotentin pour les élections municipales de 2020 avec la liste L'Avenir en tête [3]. Il arrive en deuxième position au premier et au second tour, largement distancé par Benoît Arrivé (PS).

Le 13 juillet 2020, il est élu président de la Communauté d'agglomération du Cotentin par 122 voix contre 61 à Anna Pic (PS) [4].

Notes et références

  1. Le Cercle du Cotentin, site internet.
  2. « David Margueritte encore battu », La Presse de la Manche, 30 mars 2015.
  3. « David Margueritte annonce sa candidature », La Presse de la Manche, site internet, 15 septembre 2019 (lire en ligne).
  4. Julien Munoz, « David Margueritte prend la présidence de l'Agglomération du Cotentin », La Presse de la Manche, site internet, 13 juillet 2020.

Article connexe