Ouest-France

De Wikimanche

Ouest-France, 12 janvier 2015.

Ouest-France est un quotidien régional diffusé dans le département de la Manche.

Présentation

Ouest-France, dont le siège est à Rennes (Ille-et-Vilaine), prend à la Libération, en 1944, la suite de L'Ouest-Éclair, interdit de publication pour collaboration. Le journal n'a cessé de se développer pour devenir le plus important de France en 1975, et le rester. Il est également le premier quotidien francophone au monde.

Par des rachats successifs, souvent judicieux, Ouest-France constitue peu à peu un important groupe de presse, fédéré autour de la famille de son pdg François Régis Hutin (1929-2017). Il réunit aujourd'hui six quotidiens régionaux, une cinquantaine d'hebdomadaires locaux (Publihebdos), une régie publicitaire (Précom), un groupe de presse gratuite (Spir), une filiale informatique (Ouest-France Multimédia), une société d'affichage (Affiouest), quelques radios et télévisions locales.

Ouest-France a été vendu à 693 794 exemplaires par jour en moyenne en 2016 (712 500 ex. en 2015 [1]. Le record est établi en 2001 avec 796 376 exemplaires par jour.

Le journal totalise plus de 1 800 salariés, dont 500 journalistes. Louis Échelard est son PDG depuis 2016, après avoir succédé à François Régis Hutin qui était en poste depuis 1984.

Dans la Manche

Ouest-France salarie 27 journalistes professionnels dans le département. Il a recours aussi à de nombreux correspondants locaux. Il emploie ou a employé de nombreux journalistes originaires de la Manche dans des rédactions extérieures au département.

Le groupe Ouest-France, outre le journal qui porte son nom, est également représenté dans la Manche par le quotidien départemental La Presse de la Manche, basé à Cherbourg, et l'hebdomadaire La Gazette de la Manche, basé à Saint-Hilaire-du-Harcouët (groupe Publihebdos).

Diffusion et lectorat du titre dans la Manche (1998) [2]
Nombre
d'exemplaires
Nombre de
lecteurs manchois
Pourcentage des
lecteurs manchois
Cherbourg 13 209 11,5 %
Saint-Lô 48 779 42,4 %
Sud-Manche 52 950 46,1 %
Total Manche 35 042 114 938

Éditions

Ouest-France édite trois éditions locales :

Les éditions « Saint-Lô-Coutances », d'une part, et « Cherbourg », d'autre part, sont regroupées à partir du 28 janvier 2015 [3]. Le quotidien motive ce changement par sa volonté de mieux tenir compte « des évolutions du département, des nouveaux déplacements et de rythmes de vie de chacun » [3]. Le 10 juin 2015, l'édition « Sud-Manche » est scindée en une édition « Avranches » et une édition « Granville ».

Leurs ventes cumulées sont d'environ 35 000 exemplaires par jour.

Cinq rédactions couvrent l'actualité du département : à Saint-Lô, Coutances, Cherbourg-en-Cotentin, Granville et Avranches.

Directeurs départementaux

La Manche est le dernier département d'Ouest-France à avoir disposé d'un directeur départemental. Auparavant, la direction du quotidien était représentée conjointement par les chefs des rédactions de Saint-Lô et Cherbourg.

Chefs de rédaction

à Saint-Lô
  • -2016 : Nicolas Denoyelle
  • 2016- : Christophe Leconte
à Cherbourg
  • - 1977 : André Lemesle
  • 1977 - : Michel Toussaint
  • Alain Legoupil
  • Daniel Yonnet
  • -2015 : Thierry Dubillot
  • 2015- : Sarah Caillaud
à Avranches
  • Éric Bléas
  • 2017 : Marie-Axelle Richard
à Coutances
  • Christophe Leconte
  • -2016 : Sophie Capelle († 2018)
  • 2016-2018 : Cyrille Calmets
  • 2018- : Yann Halopeau
à Granville
  • Pascal Simon
  • 2012-2015 : Sarah Caillaud

Notes et références

  1. Alliance pour les chiffres de la presse et des médias, 2017 (lire en ligne).
  2. Alain Cartel, « Les Médias et l'identité régionale : réalités et perspectives », Conseil économique et social régional de Basse-Normandie, avril 2000.
  3. 3,0 et 3,1 Christian Lerosier, « Une édition du Cotentin mercredi », Ouest-France, 26 janvier 2015.

Articles connexes

Lien externe