Saint-Laurent-de-Cuves

De Wikimanche

Saint-Laurent-de-Cuves est une commune du département de la Manche.

Commune de Saint-Laurent-de-Cuves Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 45' 4.86" N, 1° 7' 15.75" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Isigny-le-Buat
Ancien canton Saint-Pois
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Saint-Laurentais(es)
Population 485 hab. (2015)
Superficie 14,8 km²
Densité 33 hab./km2
Altitude 32 m (mini) - 226 m (maxi)
Code postal 50670
N° INSEE 50499
Maire Franck Esnouf

L'église.
L'église.


Histoire

En 1705, Gabriel de la Robichonnière, un prêtre attentif aux séminaristes pauvres, fonde le séminaire de la Garlière, qui sera aussi maison de retraite pour des prêtres infirmes. Le séminaire est soumis aux Eudistes et uni au séminaire diocésain d'Avranches en 1743. La chapelle est démolie en 1798.[1]

Pendant la Révolution, le village s'appelle Laurent-de-Cuves.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[2]. En 2015, la commune comptait 485 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [3] et INSEE [4])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
1 360 1 462 1 258 1 318 1 436 1 440 1 411 1 418 1 463 1 296
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
1 235 1 227 1 143 1 175 1 130 1 115 1 092 1 024 973 911
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
880 813 879 889 888 840 822 760 713 602
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
527 491 481 497 496 495 492 488 484 484
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
489 487 485
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[5] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Les maires successifs
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... .......
.......-....... Joséphine Olivier
.......-2008 Louis Hamelin
2008-actuel Franck Esnouf charcutier
Toutes les données ne sont pas encore connues.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2018).

La mairie (2018).

Adresse : 5 rue Principale
50670 Saint-Laurent-de-Cuves

Tél. 02 33 59 83 19
Fax : 02 33 59 83 13

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (18 mai 2012)

Mardi 9 h - 12 h -
Mercredi - -
Jeudi - 14 h - 16 h 30
Vendredi 9 h - 12 h -
Samedi 10 h - 12 h -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Ancien séminaire de la Garlière
  • Église à l’emplacement d’une plus ancienne (1082), rénovée en 1903. Le clocher du 15e est restauré.[6]
  • Chapelle Sainte-Anne : lieu de pèlerinage.
  • L'ancien séminaire de la Garlière(18e)[6]. Il n'en reste que les deux tiers, la chapelle qui pouvait accueillir 200 personnes est détruite.
  • La Marpaudière
  • Le Moulin de l'Isle : attesté en 1578, il fonctionne jusqu'en 1980.[6]
  • Croix de La Méancerie (18e) : pèlerinage.
  • Rives des ruisseaux de Saint-Laurent et du Grand Melon.
  • Croix au chantre (17e) d'où on peut découvrir la vallée de la Sée.[6]

Personnalités liées à la commune

Culture

Économie

  • James Ébénistes : 98 salariés
  • Leforgeais : fabrication de produits de charcuterie

Sports

  • Football : Football club de Saint-Laurent-de-Cuves (fondé en 2012).

Bibliographie

  • « Saint-Laurent de Cuves » , Mémoires de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches, éd. Tostain, Avranches, 1892, tome 11, p. 177-206 (lire sur Gallica.bnf.fr)
  • « Séminaire de la Garlière et Maison-École de Bonnes-Soeurs, à Soudée » , Mémoires de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches, éd. Tostain, Avranches, 1892, tome 11, p. 207-237 (lire sur Gallica.bnf.fr)
  • Michel Érard, Saint-Laurent-de-Cuves, la vie d'une commune, monographie imprimée, 2015, 136 p

Notes et références

  1. * « Compte-rendu de visite : Saint-Laurent-de-Cuves  », Revue de l'Avranchin, tome 88, sept. 2011, p. 407-416.
  2. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  3. Population avant le recensement de 1962.
  4. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  6. 6,0, 6,1, 6,2 et 6,3 mairie-saintlaurentdecuves.fr [1], consulté le 8 octobre 2016