Les Cresnays

De Wikimanche

Les Cresnays est une commune du département de la Manche.

  • Prononciation. — API : [krɛ'ne] ou [krɛ'nɛ]; transcription francisée : crê-né ou crê-nê.
Commune des Cresnays Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 43' 11.52" N, 1° 7' 21.42" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Isigny-le-Buat
Ancien canton Brécey
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Cresnayen(ne)s
Population 236 hab. (2015)
Superficie 9,78 km²
Densité 24 hab./km2
Altitude 32 m (mini) - 131 m (maxi)
Code postal 50370
N° INSEE 50152
Maire Francis Leprieur
Communes limitrophes des Cresnays
Brécey,
Saint-Laurent-de-Cuves
Cuves Cuves
Brécey Les Cresnays Le Mesnil-Adelée
Reffuveille, Brécey Reffuveille Le Mesnil-Adelée

Map commune FR insee code 50152.png


Toponymie

Attestations anciennes

Étymologie

Toponyme créé par fusion en 1825, lors de la réunion de Notre-Dame-de-Cresnay et Saint-Pierre-de-Cresnay (voir ces deux noms pour l'étymologie). Il est à noter que cette réunion a restitué l'unité initiale du territoire divisé au Moyen Âge en deux paroisses, Notre-Dame et Saint-Pierre.

Géographie

Histoire

La commune des Cresnays est constituée en 1825 par la fusion de Notre-Dame-de-Cresnay et Saint-Pierre-de-Cresnay.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[15]. En 2015, la commune comptait 236 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [16] et INSEE [17])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
420 444 451 418 880 914 886 919 859 829
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
857 818 739 720 701 674 692 707 697 684
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
660 538 548 603 585 574 552 472 425 374
1982 1990 1999 2004 2008 2009 2013 2014 2015 _40
308 287 271 256 253 254 244 240 236
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis INSEE à partir de 2004[19].



Administration

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1826-1852 Pierre Charles Laurent
1852-1875 Charles Jules Laurent
1876-1892 Charles Guy Laurent
1892-1896 Jacques Anfray
1896-1903 Victor Daligault
1903-1908 Hippolyte Pichon
1908-1919 Honoré Dupont
1919-1920 Honoré Vibert
1920-1929 Auguste Vibert
1929-1956 Édouard Roussel
1956-1963 Georges Paillette
1963-1983 Gaston Cudelou agriculteur
1983-2008 Bernard Aguiton SE agriculteur
2008-actuel Francis Leprieur SE artisan
Source  : liste établie par Jean Pouëssel et Jean-Pierre Gazengel pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [20]
.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2013).

La mairie (2013).

Adresse : Le Bourg
50370 Les Cresnays

Tél. 02 33 48 39 90
Fax : Pas de télécopieur

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (10 mai 2012)

Mardi - 16 h 30 - 18 h 45
Mercredi - -
Jeudi - 15 h 00 - 18 h 45
Vendredi - -
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

L'église Saint-Pierre.
  • Église Saint-Pierre : reconstruite (17e/18e/19e) : chœur (1745), saint Benoît (16e), sainte Venisse dans son bain (16e).
  • Rives de la Sée.
  • Château (17e) : ruines, auprès de l'église.
  • Moulin de La Cour (18e).
  • Croix de chemin.

Personnalités liées à la commune

Naissance

Décès

Animations

  • Autocross, sur le circuit de la Gauterie, créé en 1993

Bibliographie

  • « Les Cresnays » , Mémoires de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches, éd. Tostain, Avranches, 1892, tome 11, p. 261-278 (lire sur Gallica.bnf.fr)

Notes et références

  1. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  2. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 120.
  3. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 172a.
  4. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 572a.
  5. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  6. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  7. Annuaire de la Manche (1861), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 145.
  8. Annuaire de la Manche (1868), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 92.
  9. Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 269.
  10. Carte de la Manche, in Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1889.
  11. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  12. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  13. 13,0 et 13,1 Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  14. Carte IGN au 1 : 25 000.
  15. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  16. Population avant le recensement de 1962.
  17. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2008, 2009, 2013.
  20. « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 356