Route nationale 13

De Wikimanche


Route nationale 13
Cartouche N13.jpg
Cartouche de la RN 13.
Localisation
PaysFrance
RégionsIle-de-France, Haute-Normandie, Basse-Normandie
Exploitation
GestionnairesDirection des Routes d'Ile-de-France (DIRIF), Direction des Routes Nord-Ouest (DIRNO)
Caractéristiques de 1824 à 1973
ItinéraireParis - Caen - Cherbourg (avec des variantes selon la date)
Longueur348 km dont 59,6 km dans la Manche
Caractéristiques de 1973 à 2006
ItinéraireParis - Orgeval // Mantes-la-Jolie - Caen - Cherbourg
Longueur22 km // 302 km
Caractéristiques actuelles
ItinéraireTraversée de Neuilly-sur-Seine entre la porte Maillot et Courbevoie-Puteaux et Boulevard Circulaire de la Défense // Déviation Sud de Saint-Germain-en-Laye - Chambourcy A14 // Liaison A13 - Évreux // Caen - Cherbourg
Longueur2 km // 4 km // 22 km // 128 km

La route nationale 13 est une voie routière qui relie Paris au fort de Querqueville via Cherbourg-Octeville.

Présentation

Elle est longue de 338 km.

Elle passe par Caen (Calvados), Lisieux (Calvados), Évreux (Eure) et Mantes-la-Jolie (Yvelines) pour aboutir porte Maillot à Paris.

Dans la Manche, elle passe notamment à Valognes, Sainte-Mère-Église et Carentan, où elle emprunte le pont-canal.

De Cherbourg à Carentan, elle porte en plus le nom de E 3. Elle est doublée par l'Autoroute de Normandie (A13) à partir de Caen.

Plusieurs de ses tronçons ont été déclassés :
- en route départementale 613 (RD 613) dans le Calvados, jusqu'à Caen
- en route départementale 113 (RD 113) dans la traversée des Yvelines
- en route départementale 613 (RD 613) à l'ouest de Parville (Eure)

La nationale 13 se termine au pied du fort de Querqueville. Un écriteau, situé à l'intérieur en marque la fin.

Histoire

La RN 13 se rattache à la route Valognes-Cherbourg ouverte vers 1770 [1].

En mars 1974, ouverture d'un tronçon de 2 km à 2 x 2 voies entre Montebourg et Sainte-Mère-Église [2].

Dans les années 1980 sont mis en service des contournements de Blosville, Sainte-Mère-Église, Montebourg et Valognes.

La construction du pont-canal permet le contournement de Carentan, ainsi que du carrefour de La Fourchette, en direction d'Isigny-sur-Mer (Calvados), et de Saint-Côme-du-Mont, en direction de Cherbourg. Ce nouveau tronçon est ouvert en juin 1994 et permet aux automobilistes de rouler de Carentan à La Glacerie « sans feu rouge ».

L'aménagement selon les normes autoroutières de l'ensemble de l'itinéraire entre Caen et Cherbourg (59,6 km dans la Manche) a été déclaré d'utilité publique le 10 mai 2006[3].

Les travaux de rectification du virage des Chèvres à l'entrée de l'agglomération de Cherbourg (Tollevast) et l'aménagement (doublement) du barreau des Flamands destiné à parachever le contournement est de l'agglomération et la desserte du port depuis la RN 13, ont été achevés en 2010[3].

Tracés

Chargement de la carte...

Notes et références

  1. Bernard Launey, Cherbourg 1900-1975, Imprimerie La Dépêche, Cherbourg, 1976, p. 10.
  2. « Nos années 70 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2012, p. 155.
  3. 3,0 et 3,1 « II - B - 1 - Le réseau routier national », Manche - Carte d'identité, Direction départementale des territoires et de la mer de la Manche (Service de l'analyse territoriale et du développement durable - unité veille études et prospective, [s.d.]