Îles de la Manche

De Wikimanche

Vue aérienne de toutes les îles à l'ouest de la Manche.

Îles de la Manche

La Manche et ses 355 km de côtes sont bordées de nombreux îles et îlots. Certains appartiennent au département, d'autres pas. Les îles anglo-normandes sont mentionnées ici en raison de leur appartenance géologique au département, de leur histoire intimement liée à la Normandie et de leur proximité géographique.


Au sud de la Manche
  • Le Mont-Saint-Michel
  • Tombelaine
  • Chausey : « À Chausey, tout le monde le dit, c’est la marée qui fait la loi ! ». À moins d’une heure de bateau depuis Granville, la nature préservée de cet archipel, paradis des pêcheurs, émerveille chaque visiteur. Aux alentours de Chausey et des îles anglo-normandes, il existe des ensembles moins connus d’îlots, récifs et écueils, dépendant du bailliage de Jersey, dont quelques-uns comportent des maisons : les Minquiers et les Écréhou.


Au large de Saint-Vaast-la-Hougue
  • Tatihou est le domaine privilégié des oiseaux marins, des passionnés d’histoire, de nature et d’environnement. On peut y visiter le musée maritime, les jardins et l’atelier de charpente navale où sont restaurés les bateaux traditionnels, ainsi que la tour Vauban. Tous les étés, au mois d’août, l’île et les quais de Saint-Vaast-La-Hougue s’animent pour le festival « Les Traversées de Tatihou ».
  • Les Îles Saint-Marcouf se situent au sud de Tatihou. Elles abritent une réserve naturelle.


Au large de Cherbourg-Octeville


Îles Anglo-Normandes

voir aussi l'article détaillé Îles Anglo-Normandes

Bibliographie

  • Henri Boland, Les Îles de la Manche, Hachette, 1904
  • J. McCormack, « Manoirs et prétentions seigneuriales dans les îles de la Manche », Bulletin de la Société des antiquaires de Normandie, tome LXII, 1994-1997, pp. 219-229