Île Pelée

De Wikimanche

Chargement de la carte...

L'île Pelée est une île de la Manche, située sur la commune de Cherbourg-en-Cotentin[1], servant d'appui à la digue de l'Est de la rade de Cherbourg.

Situation

L'île Pelée se trouve au nord-est de la rade de Cherbourg, à 3 km de la côte.

Histoire

La tradition locale affirme que l'île Pelée s'est formée il y a longtemps, peut-être au XVe siècle. Elle n'a d'abord été qu'un pauvre îlot recouvert de varech, malmené par les flots. Vers 1740, Voisin La Hougue soutient qu'« elle était encore vers le milieu du seizième siècle reliée à la terre ferme » [2].

C'est seulement lorsqu'est envisagée la construction d'une rade que son intérêt est pris en compte. L'ingénieur La Bretonnière imagine le premier de pouvoir s'appuyer sur elle pour construire une digue. C'est ce qui fut fait avec la construction de la digue de l'Est, de 1890 à 1894.

Le 19 décembre 1855, le trois mâts français Colbert se fracasse sur les rochers de l'île.

Au début des années 2000, elle sert de base d'entraînement au Groupe de plongeurs démineurs de la Manche [3].

Le 10 février 2014, Ports Normands Associés (PNA) la rachètent pour 570 000 € à la Marine nationale, avec la digue de l'Est, la digue de Collignon et 304 hectares d'emprise maritime [3],[4]

Le fort

voir l'article détaillé Fort de l'île Pelée

Notes et références

  1. Cadastre, parcelle n° 8 - Feuille 000 BL 01 - Commune : Cherbourg-Octeville (50100).
  2. Voisin La Hougue, Histoire de la ville de Cherbourg, Boulanger, 1835, p. 4.
  3. 3,0 et 3,1 Thierry Dubillot, « En rade de Cherbourg, l'État a vendu l'île Pelée », Ouest-France, 11 février 2014.
  4. « L'île Pelée est vendue », La Manche Libre, site internet, 10 février 2014 (lire en ligne).

Liens externes