Guernesey

De Wikimanche
Aller à : navigation, rechercher
Fichier:Flag of Guernsey.svg
Drapeau de Guernesey.

Guernesey (Guernsey en anglais) est une île Anglo-Normande de la Manche, située au large de la côte ouest du Cotentin. Sa population est de 65 228 habitants, les Guernesiais. Sa superficie est de 68 km². C'est la deuxième plus grande île anglo-normande, après Jersey.

Sa capitale est Saint-Pierre-Port (Saint-Peter-Port en anglais).

Le bailliage de Guernesey comprend, en plus de l'île elle-même, les îles d'Aurigny, Sercq, Herm, Jéthou, Brecqhou, Burhou, et quelques autres plus petites. Il dépend de la Couronne britannique depuis le XIIIe siècle, avec une large autonomie. Il appartenait auparavant au duché de Normandie, dont il a longtemps conservé la langue.

Carte de Guernesey, Gerhard Mercator, 1633.
Carte de Guernesey, Herman van Loon, 1753

Géographie

Guernesey se situe à l'ouest des côtes du Cotentin, dont elle est séparée par le passage de la Déroute.

L'île, qui compte 160 km de côtes, est divisée en dix cantons administratifs, appelés paroisses.

Histoire

En mai 1932, les États rejettent par 28 voix contre 13 la requête du bailli Giffard tendant à établir l'anglais comme langue officielle (mai) [1].

Guernesey est occupée par l'armée allemande durant la Seconde Guerre mondiale. En 1944, on y compte 13 000 hommes sur un ensemble de 20 000 cantonné dans les îles Anglo-Normandes [2].

Lieux et monuments

  • Le Trépied, dolmen au Catioroc, paroisse Saint-Sauveur.
  • Saint-Pierre-Port : jardins en terrasse, port, ruelles pavées.
  • Hauteville-House, la maison où vécut Victor Hugo de 1856 à 1870.
  • Littoral varié : plages, falaises, criques, dunes.
  • Castle Cornet
  • Victoria Tower
  • La Petite chapelle
  • Elizabeth College

Personnalités liées à l'île

Culture

  • Festival des fleurs (avril)
  • Fête de la Libération (9 mai)
  • Semaine de la randonnée (mai et septembre)
  • Fête d'Ia Maïr (juillet)
  • Carnaval de Saint Peter (juillet)
  • Bataille des fleurs (août)
  • Festival de jazz (septembre)

Économie

Le tourisme est l'activité principale de Guernesey.

L'agriculture reste une activité traditionnelle, notamment la culture des fleurs et des primeurs, spécialement de la tomate.

La philatélie procure également d'intéressantes recettes fiscales.

Transports

Guernesey bénéficie de liaisons fréquentes, tant aériennes que maritimes, avec l'Angleterre et la France.

La compagnie maritime normande Manche Îles Express assure la liaison avec le continent (Diélette en 60 min et Barneville-Carteret en 80 min) ainsi qu'avec Aurigny (60 min) et Jersey (Gorey en 70 min et Saint-Hélier en 60 min).

Bibliographie

Livres
  • Georges Métivier, Dictionnaire franco-normand ou recueil des mots particuliers au dialecte de Guernesey […], Williams and Norgate, Londres / Édimbourg, 1870.
  • Gustave Larroumet, La Maison de Victor Hugo - Impressions de Guernesey, éd. H. Champion, 1895.
  • Paul Chenay, Victor Hugo à Guernesey, éd. F. Juven, 1902.
  • Paul Stapfer, Victor Hugo à Guernesey - Souvenirs personnels, Société française d'imprimerie et le librairie, 1905.
  • René Weiss, La Maison de Victor Hugo à Guernesey - Hauteville-House, 1928.
  • H. Bourde de La Rogerie, Victor Hugo à Guernesey, s.d.
  • Albert Sjögren, Les parlers bas-normands de l'île de Guernesey, Klincksieck, Paris, 1964.
  • Guernesey : partons à sa découverte, The Guernsey Press, 1974.
Articles
  • Patrice Brasseur, « Le témoignage d'un dialectologue : un ethnotexte fantastique recueilli à Guernesey », Revue du département de la Manche, n° 97-98, 1983.
  • « Les patronymes français de Guernesey en 1986 », supplément ronéotypé de la Revue de la Manche, s.d. [1986].

Notes et références

  1. Paul Ingouf, Fraudes et trafics en Cotentin, Impr. La Dépêche, Cherbourg, 1970, p. 5.
  2. Raymond Lefèvre, « Les raids allemands sur Granville et sur Cherbourg en 1945 », Mémoires de la Société nationale académique de Cherbourg, vol. XXVI, 1961, p. 54.

Liens externes