Musée Quesnel-Morinière

De Wikimanche

Musée Quesnel-Morinière à Coutances (côté jardin).

Le musée Quesnel-Morinière est un musée d'art de la Manche, situé à Coutances [1].

Il célèbre la mémoire de Jean-Jacques Quesnel-Morinière (1765-1852) qui légua son hôtel particulier à la ville.

Histoire

Musée Quesnel-Morinière à Coutances lors de l'exposition du peintre Alain A. Fournier.

En 1823, Jean-Jacques Quesnel achète l'hôtel particulier et son parc ayant appartenu à Jacques Lepoupinel ancien conseiller du roi qui, en 1675, avait acquis la demeure construite par la famille Rihouey [2].

À sa mort, il les lègue à la ville de Coutances à condition qu'ils deviennent d'utilité publique. Par délibération du 24 août 1868, Basile Quesnel convainc la municipalité de créer un Musée de tableaux, statues et objets d’art, qui ouvre au public en 1874[1]. Le parc deviendra le jardin public de Coutances.

En 1874, Élisabeth Lhermitte, veuve Anne, fille de l'amiral Jean Lhermitte lègue à la ville de Coutances huit tableaux (sept portraits et un combat naval).

La Société académique du Cotentin fournit les premières collections au musée qui ouvre au public en 1877[3]. En 1886, Léon Quesnel, fils de Basile, réalise le premier catalogue[1]. Les autres inventaires ou récolements suivent au début du XXe siècle, en 1939, en 1992 et de 2010 à 2014 [4].

Collections

Dans la grande galerie.

Le musée abrite les collections Quesnel-Morinière, essentiellement constituées d'art local. Les peintures (Robert Bichue mais aussi Rubens et Paul de Vos), les arts graphiques et les sculptures religieuses côtoient les costumes du Cotentin, les meubles normands et les poteries traditionnelles de Néhou, Sauxemesnil et Vindefontaine. La collection de céramiques normandes du docteur Stephen Chauvet est donnée en 1969 par Jacqueline Gallouin-Chauvet, sa fille, complétée par un legs en 1984[1]. Une salle, consacrée à l'art moderne et contemporain expose des œuvres d'Alain Fournier, François Énault, Henri Pacquet et au Pou qui grimpe[5].

Le musée expose également des souvenirs sur l'amiral Jean Lhermitte et le prince Lebrun[1] (dont un portrait monumental par Robert Lefèvre). Il possède un important fonds du sculpteur coutançais Ernest Hulin[5].

Ces témoignages font des collections un véritable musée de la culture, des traditions et des arts populaires coutançais.

Expositions temporaires

  • 2006 : Fontaines des centres potiers du Cotentin
  • 2007 : Le Capitaine Bravoure : Jean Lhermitte 1766-1826
  • 2010 : Terres et mer en Normandie (eaux-fortes et burins de Louis-Joseph Soulas (1917-1954)).
  • 2011 : Trésors des archives. Huit siècles d'histoire de Coutances, par Véronique Goulle, archiviste
  • 2016 : Alain A. Fournier, réalité poétique, avec l'association des amis d'Alain A. Fournier
  • 2016 : Henri Pacquet, un impressionniste du Pays de Coutances (1890-1973), dans le cadre du festival Normandie impressionniste
  • 2019 : Images de guerre-paroles de paix, en partenariat avec Dominique Forget, documentariste
  • 2021  : Coutances au temps du Premier empire, du plan médiéval vers la cité moderne
  • 2022 : Bouddhas de Ma Tse Lin, dans le cadre du festival Vent de Chine

Fréquentation

2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Visiteurs 4 724 4 922 9 504 4 413 6 375 7 887 10 954 8 834 8 678 6 747 5 473 6 026 6 539 8 287 6 161 5 990
Source : « Fréquentation des musées », Ministère de la Culture, data.culture.gouv.fr

Administration

Chargement de la carte...

Adresse : 2, rue Quesnel-Morinière
50200 Coutances
Tél. 02 33 07 07 88
Courriel : musee@ville-coutances.fr

Horaires d'ouverture

10 h à 12 h et 14 h à 17 h (janvier-juin et septembre-décembre).
10 h à 12 h et 14 h à 18 h (juillet-août).
Fermé le mardi et le dimanche matin, et pendant les vacances scolaires de Noël

Tarifs (2022)

Exposition temporaire : gratuit
Exposition permanente : 2,50 € / 1,55 € pour les groupes de plus de 10 personnes
Gratuit pour les moins de 18 ans, les étudiants et les demandeurs d'emploi
Entrée gratuite le dimanche après-midi

Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 « Notice n°M0680 », base Museo (musées), plateforme ouverte du patrimoine (POP), ministère de la Culture (voir en ligne).
  2. Marc Andersson et Véronique Goulle, « Quesnel-Morinière, un illustre Coutançais », Ouest-France, 20 janvier 2022.
  3. F. Laty, P. Mouillard, Parcours de Coutances, éd. PAHC, Coutances, 2017
  4. « Grand inventaire au musée Quesnel-Morinière de Coutances », La Manche Libre, 24 juin 2012.
  5. 5,0 et 5,1 « Au musée, des expositions et des objets insolites », Ouest-France, 30 janvier 2013 (lire en ligne).

Lien interne

Lien externe