Jean-Jacques Quesnel-Morinière

De Wikimanche

Jean-Jacques Quesnel-Morinière (uniquement Quesnel pour l'état civil ; Morinière est une partie du nom de son épouse), né à Coutances le 24 avril 1765 et mort dans la même commune le 23 janvier 1852 [1], est une personnalité de la Manche.

Fils de Jacques Benoit Quesnel (1726-1782), sieur de la Boudière, lieutenant général criminel au bailliage et au siège présidial de Coutances, Jean-Jacques Quesnel est issu d'une vieille famille de Coutances.

Connétable du roi, propriétaire vivant de ses biens, il est sous la Monarchie de Juillet (1830-1848) le plus riche Coutançais [2].

En 1841, il fait construire le château de la Mare à Coutances.

En 1850, il lègue à la ville de Coutances l'hôtel particulier de Poupinel du 17e siècle acquis rue des Cohues [3]. La ville y abrite son musée, auquel elle donne le nom de son bienfaiteur [3]. Elle fait du parc entourant l'hôtel un jardin public [3].

Il est inhumé au cimetière Saint-Pierre à Coutances.

Hommages

Notes et références

  1. AD50, NMD Coutances, 1851 - 1853 (5 Mi 1732) page 96/293 Acte de décès n° 16 (lire en ligne).
  2. Jean Quellien, « Coutances en 1836 », Annales de Normandie, 36e année n°3, 1986, p. 253-278. En ligne.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 René Le Texier, Coutances, histoire et description, éd. Ocep, 1973, p. 73.

Article connexe