Lingeard

De Wikimanche

Lingeard est une commune du département de la Manche.

Commune de Lingeard Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 44' 16.29" N, 1° 1' 31.94" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Isigny-le-Buat
Ancien canton Saint-Pois
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Lingeardais(es)
Population 79 hab. (2016)
Superficie 3,65 km²
Densité 22 hab./km2
Altitude 110 m (mini) - 287 m (maxi)
Code postal 50670
N° INSEE 50271
Maire Michel Mary
Communes limitrophes de Lingeard
Saint-Pois Saint-Michel-de-Montjoie Saint-Michel-de-Montjoie
Saint-Pois Lingeard Perriers-en-Beauficel
Le Mesnil-Gilbert Chérencé-le-Roussel Perriers-en-Beauficel

L'église Saint-Sauveur
L'église Saint-Sauveur


Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[1]. En 2016, la commune comptait 79 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [2] et INSEE [3])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
280 249 309 302 306 320 331 311 300 271
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
253 238 238 251 247 237 203 186 197 189
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
189 158 171 163 165 193 205 195 147 121
1982 1990 1999 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011
119 115 86 84 83 84 84 85 85 84
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
83 82 81 80 79
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Les maires

Liste des maires depuis 1945
Période Identité Parti Qualité Observations
1945-1946 Marcel Mary
1946-1989 Gonzague de Broglie ingénieur conseiller général (1964-1982)
conseiller régional (1979-1982)
1989-2009 Gérard Chénel UMP conseiller général (1994-2008)
2009-actuel Michel Mary
Sources :liste établie par Jean Pouëssel et Christian Henri pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [5]
.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2013).

La mairie (2013).

Adresse : 2 route de Moulin
50670 Lingeard

Tél./Fax : 02 33 59 84 06
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (10 mai 2012)

Mardi 9 h - 12 h -
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi 9 h - 12 h -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Château de Lingeard.
  • Église Saint-Sauveur (18e) : Vierge à l'Enfant du 15e siècle classée à titre d'objet aux Monuments historiques.
  • Château de Lingeard : bâti en 1753, il fait suite à un manoir seigneurial attesté en 1401 appartenant aux Crux, puis aux Lebreton, ensuite aux Saint-Paul. Charles de Saint-Paul de Lingeard y est né. Le domaine passe ensuite à la famille de Broglie. En 1944, il est investi par trois compagnies de soldats allemands. Le château est bombardé lors de la Libération de Lingeard. Les Américains y installent un central téléphonique. Augustin de Broglie et son fils Raoul entreprennent sa restauration. Gonzague de Broglie poursuit sa reconstruction qui se termine en 1957.[6]
  • Maison à fronton surélevé.
  • Ancien colombier réaménagé en chapelle.
  • Rives du ruisseau de Pierre Zure.

Images anciennes

Personnalités liées à la commune

Bibliographie

  • « Lingehard » , Mémoires de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches, éd. Tostain, Avranches, 1892, tome 11, p. 291-298 (lire sur Gallica.bnf.fr)
  • Jacques Duriez et Yvonne Poulle, « Lingeard en 1944 : la bataille de Normandie vécue par la population civile », Revue de l'Avranchin,T. 86, 2009, p. 107-163.

Notes et références

  1. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Population avant le recensement de 1962.
  3. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. 5,0 et 5,1 « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 379
  6. « Journée mortainaise du 4 septembre 2010.Le château de Lingeard », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, tome 88, année 2011, fasc.426, p.99-101