Jean-Louis Adam

De Wikimanche

Vers 1905.
Abbé Jean-Louis Adam (vers 1910)

Jean-Louis Joseph Adam, né à Brix le 12 janvier 1866 [1], mort à Montebourg le 1e janvier 1916 [2], est un prêtre catholique et historien de la Manche.

L’abbé Jean-Louis Adam est sans conteste le grand historien de Valognes. La volumineuse Étude qu’il fit paraître en 1912 sur cette ville demeurera longtemps encore l’ouvrage de référence sur le « petit Versailles normand » [3].

Biographie

Après avoir appris le latin auprès de l'abbé Ranglet, curé de Brix, il fait ses études au collège de Valognes, puis au séminaire de Coutances : il s'y montre un modèle de régularité, de travail et de piété. De santé fragile, il doit faire un séjour de deux ans à Amélie-les-Bains (Pyrénées-Orientales). Ordonné prêtre le 29 juin 1889 [4], il est aussitôt nommé vicaire à Alleaume, près de Valognes, puis en septembre 1896 aumônier des religieuses augustines et des élèves du pensionnat de Valognes [2].

L'exil de ces religieuses en octobre 1904 conduit Jean-Louis Adam à assister le clergé de la même ville, avant de recevoir, en 1905, la charge de l'aumônerie du Cours normal et du pensionnat de jeunes filles de l'abbaye de Montebourg [2][5].

Il travaille beaucoup, en particulier dans la riche bibliothèque de Valognes et aux archives au presbytère, détruites en 1944 [2].

Son œuvre se compose d’une trentaine de travaux [3].

Ce prêtre bon vivant, est aussi l’auteur des biographies de Marie des Vallées (1590-1656) et de Félix Buhot (1847-1898), du cardinal Richard de Longueil, évêque de Coutances en 1453, et des curés de Valognes depuis 1332. On lui doit encore des ouvrages sur Brix et sa forêt, sur les monuments des environs de Valognes, sur la fête aux Normands, etc.. Il a aussi écrit un Catéchisme expliqué et illustré de 1 190 pages, destiné aux adolescents [3].

Il meurt à Montebourg et est inhumé dans la même tombe que sa mère, disparue en 1908 [2].

Œuvres

  • La Chapelle et le Pèlerinage de Notre-Dame de la Victoire d'Alleaume, 1891
  • Le Prieuré de Saint-Pierre de la Luthumière ou de Saint-Jouvin à Brix, Évreux, Imprimerie de l’Eure, 1892
  • Le Mysticisme à la Renaissance, ou Marie des Vallées, dite la sainte de Coutances, in-8° de 400 pages et 42 gravures, 1894
  • La forêt de Brix, 1895
  • Dix-sept notices biographiques, lues à la réunion des anciens élèves du collège de Valognes, le 29 août 1895 et le 1er septembre 1896
  • La Fête de l'Immaculée-Conception, dite « Fête aux Normands », d'après les quatre bréviaires manuscrits de Coutances, conservés à la bibliothèque de Valognes, 1896
  • Les Curés du Vieux Valognes, in-8° de 215 pages, 1896
  • Le culte de la Sainte-Eucharistie dans le diocèse de Coutances, et notamment à Valognes
  • La Confrérie du Saint-Sépulcre de Valognes, 1897
  • Le Château d'Adam Bruce, à Brix, berceau de la famille royale des Bruces d'Ecosse et d'Angleterre, Cherbourg, Imprimerie Émile Le Maout, 1897
  • Essai sur la confrérie de Sainte-Cécile et la musique religieuse à Valognes dans le passé, 1898
  • Le culte de la Sainte-Trinité à Valognes et en Basse-Normandie dans le passé, 1899
  • Notices sur quelques monuments de Valognes et des environs, in-folio, 1899
  • Le Petit Séminaire et Collège diocésain de Valognes, mémoire lu au Congrès des Sociétés savantes à la Sorbonne, en 1900
  • Notes sur la vie et l'œuvre de Félix Buhot, peintre-graveur (1847-1898), 1900
  • Histoire du monastère de la Congrégation de Notre-Dame, dit « des Augustines » de Valognes, 1900
  • Recherches sur les rentes de l'église de Valognes au moyen-âge, 1901
  • Catéchisme expliqué et illustré, in-12 de 1200 pages, orné de 250 gravures, 1902
  • L'ancienne verrerie de Brix et ses transfèrements à Tourlaville et à Saint-Gobain, 1904
  • Quelques notes sur l'origine des Grands Séminaires, 1905
  • Notes sur quelques fossiles de la faune silurienne trouvés récemment au lieu Tyson, à Brix
  • Valognes physique et historique, archéologique et monumental, économique et scientifique. Extrait du volume publié sur le Cotentin par l'Association française pour l'avancement des sciences lors de son congrès à Cherbourg (3-10 août 1905). In-8° de 125 pages, Cherbourg, Imprimerie Émile Le Maout, 1905
  • Le Cardinal Richard Olivier de Longueil, évêque de Coutances (1453-1470), 1907
  • Notes sur le Sacré Pallium, 1908
  • Le Manuel de Coutances, imprimé à Rouen, en 1494, par Jehan Lebourgeois, 1909
  • Étude sur la ville de Valognes, considérée au point de vue géographique et historique, archéologique et monumental, économique et scientifique, « Se trouve chez les libraires de Valognes », Évreux, Imprimerie G. Poussin, 1912 (réimprimé en 1988)

Activités dans les sociétés savantes[6]

Distinctions

  • Chevalier de l'Ordre Pontifical du Saint-Sépulcre[5]
  • Chapelain Episcopal[5]

Notes et références

  1. Le 13 janvier selon le Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche des éditions Eurocibles.
  2. 2,0 2,1 2,2 2,3 et 2,4 Notice de Jean Canu dans la réédition, en 1988, de l'Étude sur la ville de Valognes, de l'abbé J.-L. Adam, 1912, p. 513-518.
  3. 3,0 3,1 et 3,2 René Gautier (dir.), Dictionnaire des personnages remarquables de la Manche, tome 1, éd. Eurocibles, Marigny, 2001.
  4. Bibliothèque nationale de France, Notice de Jean-Louis Adam, 7 novembre 2006 [consulté le 8 novembre 2017] (Erreur de la BNF qui indique l'année 1899 pour son ordination) (lire en ligne).
  5. 5,0 5,1 et 5,2 Dictionnaire biographique illustré du Calvados et de la Manche, Paris, Librairie E. Flammarion, R. Wagner, Éditeur, 2e édition, S.d. [ca 1910].
  6. Dictionnaire biographique des notabilités de la Manche, Paris, Henri Jouve, Imprimeur-Éditeur, 1894.

Voir aussi