François de Matignon

De Wikimanche

François Goyon de Matignon, né à Saint-Lô le 17 mars 1607, mort à Torigni-sur-Vire le 19 janvier 1675, est une personnalité militaire de la Manche.

Il est le quatrième fils de Charles de Matignon (1564-1648), gouverneur de Granville, Cherbourg et de Saint-Lô, et lieutenant général de la province de Normandie, et de Éléonore d'Orléans-Longueville (1573-1639), et le petit-fils de Jacques de Matignon, maréchal de France.

Ses deux premiers frères étant morts sans postérité, le troisième, Léonor, étant entré en religion, François obtient les titres de seigneur de Matignon et de la Roche-Goyon, comte de Thorigny, de Gacé et de Montmartin, marquis de Lonray, baron de la ville de Saint-Lô et de Moyon, seigneur de Hambye...

Il est lieutenant-général des armées du roi.

Blessé aux approches de Pavie en Italie en 1625, il participe au siège de la Rochelle en 1628, suit le Roi en Savoie en 1629, et se distingue en 1632 au combat de Rouvroy.

Il est fait gouverneur de Cherbourg en 1638 et de Granville en 1639. Maître de camp d'un régiment d'infanterie en 1643, il est fait chevalier des ordres du Roi, le 1er janvier 1661.

Il se marie le 13 octobre 1631 avec Anne Malon de Bercy († 1688), fille du président de Bercy, qui lui donne 12 enfants :

  1. Henri († 1682) ;
  2. Léonor († 14 juillet 1714 à 77 ans), aumônier du Roi, abbé de Lessay et de Thorigny, évêque & comte de Lisieux, après son oncle ;
  3. Charles, comte de Gacé († 1674, sans alliance), colonel du régiment, amiral, brigadier des armées du Roi, sert en 1664 avec plusieurs seigneurs, en Hongrie, au combat de Saint Gothart, se signale en 1667, à la déroute du Comte de Martin, près de Lille, en l'an 1672, à la conquête de la Hollande, mortellement blessé lors de la bataille de Senez ;
  4. Jacques, évêque de Condom pendant vingt ans, puis abbé de Saint Victor de Marseille ;
  5. Jacques III de Matignon28 mai 1644 - † ?), « chevalier de Matignon », comte de Thorigny, à l'origine de la branche des comtes de Torigni, marié par dispense à Charlotte, fille d'Henri, son frère ;
  6. Charles-Auguste, « chevalier de Thorigny », comte de Gacé, baron de Bricquebec, gouverneur et lieutenant général du pays d'Aunis, de La Rochelle, de l'Île de Ré, maréchal de France, à l'origine de la branche des comtes de Gacé  ;
  7. Éléonore, prieure des Bernardines de Thorigny, puis abbesse du Paraclet ;
  8. Marie-Catherine, abbesse de Cordillon ;
  9. Charlotte (° 28 mai 1639 - † 4 mai 1703), abbesse de Notre-Dame-du-Pré à Saint-Désir, près de Lisieux, du 8 mars 1668 à sa mort [1] ;
  10. Henriette, religieuse à Cordillon ;
  11. Marie-Françoise († 11 octobre 1719), mariée à Robert-Jean-Antoine de Franquetot, comte de Coigny, gouverneur de Caen, lieutenant général des armées du Roi, gouverneur de Barcelone ;
  12. Anne de Matignon, alliée au Marquis de Nevet, morte sans enfant.

Notes et références

  1. Abbé G.-A. Simon, « Liste des Abbesses de Saint-Désir de Lisieux », Études lexoviennes III, Paris / Caen, 1928, p. 72-73.

Article connexe