Camprond

De Wikimanche

Camprond est une commune du département de la Manche.

  • Prononciation. — API : [kɑ̃rɔ̃]; transcription francisée : can-ron.
Commune de Camprond Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
49° 5' 19.59" N, 1° 20' 47.64" W (OSM)
Arrondissement Coutances
Chargement de la carte...
Canton Coutances
Ancien canton Saint-Sauveur-Lendelin
Intercommunalité CC Coutances Mer et Bocage
Gentilé Campronnais(es)
Population 425 hab. (2015)
Superficie 6,27 km²
Densité 68 hab./km2
Altitude 70 m (mini) - 178 m (maxi)
Code postal 50210
N° INSEE 50094
Maire Jacques Morel

L'église Saint-Pierre.
L'église Saint-Pierre.


Toponymie

Attestations anciennes

  • [abl.] Campo rotundo 1163 [1], 1172 [2], 1180 [3], 1190, ~1210, 1235 [1].
  • Richart de Champront, clerc 1305 [4]; clerc à Gorges.
  • ecclesi[a] de Campo Rotundo 1332 [5].
  • Guillermus de Campo Rotondo 1332 [6]; Guillaume de Camprond est avec Jean de Camprond l'un des trois patrons de l'église de Gorges à cette date.
  • Campus Rotundus 1351/1352 [7].
  • Camprond 1612/1636 [8], 1677 [9].
  • Camp-rond 1689 [10].
  • Campront 1713 [11].
  • Camprond 1719 [12], 1758 [13], 1753/1785 [14], 1793 [15], 1801 [16], 1790 [17], 1804 [18].
  • Camp-Rond 1828 [19].
  • Camprond 1829 [20], 1854 [21], 1889 [22], 1903 [23], 1962 [24], 1972 [25], 1978, 1993 [26], 2007 [27].

Étymologie

Toponyme médiéval issu de l'ancien français de Normandie camp ront « champ rond, terre cultivée de forme arrondie ».

Le mot camp est la forme normano-picarde de champ, issu du gallo-roman °CAMPU « plaine, terre cultivée » (latin campus). On en notera la variante brièvement francisée dans Champront (1305). Quant à la graphie ront, régulière en ancien français mais devenue un archaïsme en 1713, elle correspond à la prononciation sourde des occlusives finales avant le 13e siècle (époque après laquelle les consonnes finales cessent d'être prononcées). La graphie rond au masculin fut adoptée par la suite, par analogie avec le féminin ronde.

Ce toponyme a un équivalent de forme française dans le lieu-dit de création plus récente les Champs Ronds au Teilleul. On notera aussi sa contiguïté avec Cambernon, autre toponyme en camp, et sa proximité avec la commune de La Ronde-Haye, « le bois rond ».

Géographie

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[28]. En 2015, la commune comptait 425 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [29] et INSEE [30])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
715 739 764 739 786 731 708 713 682 662
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
620 589 564 558 546 505 490 449 419 438
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
438 369 409 400 378 398 415 368 350 298
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
285 335 318 340 343 359 370 386 402 418
2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021 2022
427 433 425
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[31] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... Charles Letourmy (1794)
1796-1797 Jean Clément
1797-1797 Gilles Clément
1797-1798 Jean Clément
1798-1798 Gilles Clément
1800-1811 Pierre Guillaume Clément
1811-1815 Jacques Lelimouzin
1815-1831 Chrysostome Letrouit
1831-1837 Louis-François Lecordier
1837-1844 Jean-François Duprey Cultivateur décédé en exercice le 5 février 1844
1844-1875 Jean Théodore Lecluze
1875-1885 Jacques Vigot
1885-1912 Alexandre Guesney
1912-1919 Émile Quesnel
1919-1924 Charles Renouard
1924-1935 Louis Gourbin
1935-1945 Louis Pépin
1945-1965 Émile Gourbin
1965-1977 Louis Leroy
1977-1996 Louis Clément démissionnaire
1996-avril 2016 André Périer SE entrepreneur de travaux publics démissionnaire en mai 2016
2016-actuel Jacques Morel [32] SE commandant de pompiers
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 10 h - 12 h 30 -
La mairie (2015).

La mairie (2015).

Adresse : 3 Le Bourg
50210 Camprond

Tél./Fax : 02 33 45 23 23

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (28 mai 2012)

Mardi - -
Mercredi - -
Jeudi - 14 h - 16 h 30
Vendredi - -
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Pierre.
  • Patron (présentation) : patron laïc, le seigneur du lieu; le seigneur du Lorey en 1332.
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

  • Église Saint-Pierre : toit en bâtière, Éducation de la Vierge (15e s.).

Personnalités liées à la commune

Naissances

Bibliographie

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 91.
  2. Jean Adigard des Gautries & Fernand Lechanteur, « Les noms de communes de Normandie », in Annales de Normandie XV (décembre 1965), § 559.
  3. Thomas Stapelton, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ I, Londres, 1840, p. 15.
  4. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 347, § 216.
  5. Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 288B.
  6. Ibid., p. 328E.
  7. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, op. cit., p. 364C.
  8. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  9. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  10. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, Collection d'Anville, cote 00261 I].
  11. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  12. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  13. G. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  14. Carte de Cassini.
  15. Site Cassini.
  16. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  17. César-Francois Cassini, puis Louis Capitaine, Carte de la France (NO) Dediée au Roi Par les directeurs et associés de la Carte de la France, Paris, 1790; Rumsey Collection.
  18. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 530a.
  19. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 411.
  20. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Coutances, p. 145.
  21. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  22. Carte de la Manche, in Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1889.
  23. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  24. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  25. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  26. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  27. Carte IGN au 1 : 25 000.
  28. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  29. Population avant le recensement de 1962.
  30. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  31. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  32. « Camprond : Jacques Morel est le nouveau maire »,Dimanche Ouest-France, 18 juin 2016.