Roger Bulot

De Wikimanche

Roger Auguste Désiré Bulot, né à Camprond le 14 juin 1921 [1] et mort à Saint-Lô le 11 janvier 1991 [2], est un déporté de la Manche.

Ouvrier agricole, Roger Bulot refuse le STO et cherche à rejoindre les Forces françaises d'Afrique du Nord en compagnie de Georges Boulet. Ils sont arrêtés avec Roger Levavasseur de Montpinchon le 21 mars 1943 à Saint-Jean-Pied-de-Port (Pyrénées-Atlantiques).

Roger Bulot est déporté par le convoi qui part de Compiègne-Royallieu (Oise) le 28 octobre 1943 à destination de Buchenwald. Georges Boulet, Delisle, Hopquin, Lecostey, Roger Levavasseur et Villot se trouvent dans ce même convoi emportant 935 prisonniers.

À son arrivée au camp de Buchenwald, il se voit attribuer le numéro matricule 30808.

Il intègre le kommando Örtelsbruch encore appelé Laura [3] ou Saalfeld [4]. Il y travaille au creusement d'un tunnel afin d'y installer une usine souterraine.

Le 30 avril 1945, il retrouve la liberté à Allach [5].

Source

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1991.
  2. « Acte de décès n° 17 - État-civil de Saint-Lô - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1991.
  3.  Code donné au programme des armes secrètes que sont les fusées de type V.
  4.  Du nom de la ville de Saalfeld (Allemagne)
  5. Annexe du camp de concentration de Dachau vers lequel ils ont été évacués. 

Articles connexes