Bourguenolles

De Wikimanche

Bourguenolles est une commune du département de la Manche.

Commune de Bourguenolles Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 48' 13.72" N, 1° 17' 49.62" W (OSM)
Arrondissement Saint-Lô
Chargement de la carte...
Canton Villedieu-les-Poêles
Ancien canton Villedieu-les-Poêles
Intercommunalité CC Villedieu Intercom
Gentilé Bourgenollais(es)
Population 340 hab. (2015)
Superficie 7,65 km²
Densité 44 hab./km2
Altitude 91 m (mini) - 184 m (maxi)
Code postal 50800
N° INSEE 50069
Maire Daniel Bidet

L'église Saint-Barthélemy.
L'église Saint-Barthélemy.


Toponymie

Attestations anciennes

Étymologie

Toponyme d'époque gallo-romaine, issu de gallo-roman °BURGUNDIOLAS, « (terres) peuplées par une petite colonie de Burgondes ». Ce nom est un dérivé en -OLA (suffixe de présence, ici employé au pluriel) du bas-latin Burgundius « Burgonde », nom d'un peuple germanique dont la langue appartenait, comme le gotique, au groupe ostique (langues germaniques de l'est), et qui a laissé son nom à la Bourgogne (Burgundia). On trouve en Normandie de nombreuses autres traces de transferts de populations ponctuels au Bas-Empire : Allemagne (Calvados), Almenêches (Orne), du nom des Alamans, autre peuple germanique; Caorches (Eure), du nom des Cadurci, peuple gaulois du sud de la Gaule; Épaignes (Eure), d'Hispania « Espagne »; Mortagne (Orne), de Mauritania « Afrique du Nord »; Vacognes (Calvados), de Vasconia « Gascogne », etc.

Le type toponymique °BURGUNDIOLAS se retrouve en Normandie à Saint-Désir (Calvados) sous la forme Bourguignolles [23].

Le nom des Burgondes, d'origine germanique, est anciennement attesté sous plusieurs formes : gotique Baurgundjans, ancien haut-allemand Burgunder, ancien norois Borgundar (dans le composé Borgundarholmr « l'île des Burgondes », aujourd'hui Bornholm). Il s'agit d'une appellation auto-promotionnelle, fréquente dans les noms de peuples, signifiant « haut, grand, élevé », d'origine indo-européenne; on retrouve cette formation dans le celtique commun °brig-ant- [24] et le sanskrit br̥hant- [25], tous issus de °bʰr̥gh-ánt-, dérivé participial en -ant- de la racine indo-européenne °bʰergh- « haut; hauteur fortifiée » (cf. allemand Berg « montagne », Burg « hauteur fortifiée, forteresse »), au degré zéro (°bʰr̥gh-).

Géographie

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[26]. En 2015, la commune comptait 340 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [27] et INSEE [28])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
508 478 489 442 461 487 466 499 489 478
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
465 460 443 424 419 411 404 395 340 348
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
338 310 320 324 311 324 355 322 256 225
1982 1990 1999 2004 2006 2007 2008 2009 2010 2011
206 250 244 255 261 280 300 319 324 333
2012 2013 2014 2015 2017 2018 2019 2020 2021 2022
335 337 339 340
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[29] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... François Autin (1792)
.......-....... Julien Alexandre Tétrel (1793)
.......-....... François Autin (1794)
.......-....... Pierre Legrand (1795)
.......-1800 François Autin (1798)
1800-1827 Pierre Legrand décédé en exercice le 28 septembre 1827
1828-1831 Alexandre Legrand de la Fauvelière
1831-1835 François Tétrel décédé en exercice le 20 octobre 1835
1835-1835 Michel Groult adjoint faisant fonction
1837-1860 Michel Groult
1860-1874 Ferdinand Legrand décédé en exercice le 25 mai 1874
1874-1881 Adolphe Pigeon
1881-1884 Ange Fauvel
1884-1900 Jules Fauvel
1900-1912 Charles Bouroux
1912-1929 Désiré Fauvel
1929-1946 Jules Denolle
1946-1959 Léon Arthur
1959-1989 Charles Tessier
1989-actuel Daniel Bidet gérant de société retraité
Sources : État civil de 1790 à 1892 - De 1892 à 1964 : 601 communes et lieux de vie de la Manche.
Toutes les données ne sont pas encore connues.



Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
La mairie (2014).

La mairie (2014).

Adresse : 6 Le Bourg
50800 Bourguenolles

Tél. 02 33 51 47 90
Fax : 02 33 61 20 38

Courriel : Contacter la mairie

Site internet : Pas de site officiel

Commentaire :

Source : Annuaire Service-Public (27 mai 2012)

Mardi - 14 h 30 - 17 h 30
Mercredi - -
Jeudi - -
Vendredi - 15 h - 18 h
Samedi - -



Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Barthélemy.
  • Patron (présentation) : patron laïc, le seigneur du Grippon.
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Économie

  • AMB (Ateliers de menuiserie Bidet), créés en 1994
  • Akuaippa : fabrication et vente de bijoux en ivoire végétal

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 85.
  2. Édouard Le Héricher, Avranchin monumental et historique, éd. E. Tostain (et H. Tribouillard), Avranches, t. II, 1846, p. 682.
  3. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 144B et 148A.
  4. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, in Auguste Longnon, op. cit., p. 156C.
  5. Pouillé du Diocèse d’Avranches, ~1480, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 171C.
  6. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620].
  7. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BN, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  8. Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  9. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  10. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  11. G. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  12. Carte de Cassini.
  13. Site Cassini.
  14. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  15. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 424b.
  16. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 404.
  17. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Saint-Lô, p. 127.
  18. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  19. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  20. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  21. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  22. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  23. Bourgaignoles 1317, ancienne prébende des chanoines de Lisieux; cf. Dominique Fournier, Dictionnaire historique et étymologique des noms de rues et lieux-dits anciens et modernes de Lisieux, Société Historique de Lisieux, 3e édition revue, corrigée et augmentée, 2005, p. 21b.
  24. Sur lequel reposent entre autres les noms de Briançon (commune des Hautes-Alpes et nombreux hameaux dans le Sud-est) et Briantes (Indre).
  25. Louis Deroy et Marianne Mulon, Dictionnaire de noms de lieux, Robert, Paris, 1992, p. 69a.
  26. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  27. Population avant le recensement de 1962.
  28. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  29. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.