Benoît Cosnefroy

De Wikimanche

Benoit Cosnefroy (2017).

Benoît Cosnefroy, né à Cherbourg le 17 octobre 1995, est une personnalité sportive de la Manche, coureur cycliste de son état.

Né dans une famille de Bricquebec passionnée par le cyclisme (son père et son grand-père sont organisateurs de course), il commence à pratiquer ce sport grâce à un cousin, coureur lui-même, à l'âge de neuf ans [1][2]. Il signe alors à l'UC Bricquebec Cyclisme.

Il remporte sa première victoire à Teurthéville-Hague, à seize ans : le prix Louis-Cosnefroy, du nom de son arrière-arrière-grand-père [2].

En 2011, il rejoint le Pôle espoirs inter-régional de Caen (Calvados) [3].

Il se spécialise ensuite dans le cyclo-cross. En 2012, il est sélectionné en équipe de France. Il participe à la première manche de la Coupe du Monde à Tabor et à Plzen (République tchèque) [4].

En 2015, il part à Chambéry (Savoie) au centre de formation de l'équipe Ag2R-La Mondiale [3]. En 2016, il signe un contrat de stagiaire professionnel [5].

Le 17 septembre 2016, il termine 4e de l'épreuve espoirs du championnat d'Europe, disputée à Plumelec (Morbihan) [6].

Le 4 mai 2017, il remporte à Saint-Laurent-de-Mure (Rhône) la deuxième étape du Rhône-Alpes Isère Tour, sa première victoire chez les professionnels [7].

Il passe professionnel chez Ag2R-La Mondiale le 1er août 2017. Le 5 août 2017, il est vice-champion d'Europe des espoirs à Herning (Danemark), battu au sprint par le Danois Casper Pedersen [8].

Le 17 septembre 2017, un mois et demi après être passé professionnel, il remporte le Grand prix d'Isbergues (1.1) [3], devant son beau-frère Pierre Gouault [9].

Le 22 septembre 2017, à Bergen (Norvège), il est sacré champion du monde espoir de cyclisme sur route (moins de 23 ans) [10]. Le 20 novembre suivant, à Rauville-la-Bigot, « son fief », la municipalité organise une cérémonie pour lui rendre hommage [11].

Le 16 avril 2019, il remporte la classique normande Paris-Camembert en sortant d'un groupe à 1,5 km de l'arrivée et en lui résistant, conservant trois secondes d'avance sur la ligne [12][13].

Le 1er juin 2019, il remporte le Grand Prix de Plumelec (Morbihan), sa deuxième manche de Coupe de France de la saison.

Le 20 juin 2019, la formation AG2R La Mondiale annonce la sélection de Benoît Cosnefroy et Mikaël Chérel pour participer au prochain Tour de France dans l'équipe dont le leader est Romain Bardet [14].

Le 24 août 2019, il remporte le Tour du Limousin, après avoir figuré sur le podium des quatre étapes et gagné la 3e étape, s'offrant ainsi « son premier succès d'envergure » [15][16].

Palmarès

2010
  • 2e du challenge national juniors à Saverne (Bas-Rhin)
  • 1er du cyclo-cross de Deauville (junior)
2011
2012
  • Champion de Normandie de cyclo-cross junior
  • Champion de la Manche de cyclo-cross junior
2013
  • Champion de Normandie de cyclo-cross junior
  • Champion de la Manche de cyclo-cross junior
  • 1er du Duo Normand juniors (avec Baptiste Traca)
  • 5e du Cyclo-cross de Valognes (2e espoir)
2014
2015
  • 1er du Prix Varennes-Saint-Sauveur
  • 2e du championnat de France universitaire
  • 2e de la 3e étape de la Ronde de l'Isard
  • 3e du Tour d'Eure-et-Loir
2016
  • 1er de la 3e étape des Boucles de l'Artois
  • 1er de Annemasse-Bellegarde et retour
  • 2e du championnat de France amateurs à Vesoul (Haute-Saône)
  • 2e du championnat de France espoirs à Civeaux (Vienne)
  • 2e du Tour du Pays de Gex-Valserine
  • 2e du Grand prix de la Saint-Laurent espoir
  • 3e du Grand prix de Buxerolles (Vienne)
  • 4e du championnat d'Europe espoir
  • 5e du Tour de Berne
  • 6e du Rhône-Alpes Isère Tour
  • 13e du Circuito del Porto-Trofeo Arvedi
2017
  • 1er de la 2e étape du Rhône-Alpes Isère Tour
  • 1er du Critérium de Bricquebec
  • 1er du Tour du Pays roannais
  • 1er du Grand Prix d'Isbergues (Pas-de-Calais)
  • 2e du championnat de France de l'Avenir à Saint-Amand-Montrond (Cher)
  • 2e du championnat d'Europe espoirs à Herning (Danemark)
  • Champion du monde espoir (moins de 23 ans) de cyclisme à Bergen (Norvège)
2018
  • 10e de Cholet-Pays de la Loire
  • 9e de la Coppa Sabatini (Italie)
  • 9e de la Bretagne Classic – Ouest France
  • 9e de la Roue Tourangelle
  • 8e d’une étape du Tour du Limousin
  • 3e de Paris-Tours
  • 2e et 5e d’étapes des Boucles de la Mayenne
2019
  • 9e du Critérium F1 de Melbourne (Australie)
  • 1er de Paris-Camembert
  • 1er du Grand Prix de Plumelec (Morbihan)
  • 113e du Tour de France
  • 1er de la Polynormande
  • 1er du Tour du Limousin et vainqueur de la 3e étape

Notes et références

  1. « Benoît Cosnefroy enfile son premier maillot tricolore », site internet sportacaen, 19 octobre 2012.
  2. 2,0 et 2,1 « La Grande Interview : Benoît Cosnefroy », directvelo.com, 8 septembre 2016 (lire en ligne).
  3. 3,0 3,1 et 3,2 Baptiste Galipaud, « Benoît Cosnefroy, nouveau phénomène normand », Ouest-France, 20 septembre 2017.
  4. « Benoît Cosnefroy n'en finit plus de voyager », Ouest-France, 1er novembre 2012.
  5. Malo Richard, « Benoît Cosnefroy, de retour au bercail », Ouest-France, 6 août 2016.
  6. « Championnat d'Europe : Benoit Cosnefroy au pied du podium en espoirs », L'Équipe, site internet, 17 septembre 2016 (lire en ligne).
  7. David Capelle, « La première victoire de Benoît Cosnefroy chez les pros », La Presse de la Manche, site internet, 4 mai 2017.
  8. « Benoît Cosnefroy, encore deuxième », Dimanche Ouest-France, 6 août 2017.
  9. Site officiel du Grand prix d'Isbergues, consulté le 20 septembre 2017 (lire en ligne).
  10. « Cyclisme. Le Normand Benoît Cosnefroy champion du monde espoirs ! » , ouest-france.fr, consulté le 22 septembre 2017 (lire en ligne).
  11. Baptiste Hue, « Benoît Cosnefroy à Rauville-la-Bigot : la commune honore son champion du monde », La Presse de la Manche, 22 novembre 2017.
  12. Patrick Oger, « Benoît Cosnefroy superbe vainqueur de la 80e édition de Paris-Camembert », Le Pays d'Auge, site internet, 16 avril 2019 (lire en ligne).
  13. Baptiste Galipaux, « Benoît Cosnefroy, la belle confirmation », Ouest-France, 17 avril 2019.
  14. « Les 7 premiers sélectionnés pour le Tour de France 2019 », tweet d'AG2RLM Pro Cycling Team, 20 juin 2019 (voir en ligne).
  15. « Tour du Limousin : Cosnefroy remporte le classement général », Sports Orange, site internet, 24 août 2019.
  16. Thibault Duclos, « Benoît Cosnefroy : “Une semaine qui va rester gravée” », Dimanche Ouest-France, 25 août 2019.

Liens internes

Lien externes