Cyclistes manchois dans le Tour de France 2020

De Wikimanche

Cyclistes manchois dans le Tour de France 2019

Deux cyclistes manchois participent à cette 107e édition du Tour de France en 2020 :

  1. Mikaël Chérel (AG2R), 34 ans, né à Saint-Hilaire-du-Harcouët, sixième participation, meilleur classement : 18e en 2015
  2. Benoît Cosnefroy (AG2R), 24 ans, né à Cherbourg, deuxième participation, meilleur classement : 113e en 2019

Initialement prévue du 27 juin au 19 juillet, l'épreuve est retardée en raison de l'épidémie de coronavirus. Elle a lieu finalement du 29 août au 20 septembre et se dispute en 21 étapes, totalisant 3 482,2 km, avec 176 coureurs au départ et 146 à l'arrivée.

Elle est remportée par le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) en 87 h 20' 05", à la moyenne de 39,894 km/h.

Tableau d'honneur

Mikaël Chérel termine 26e en 89 h 00' 56", à 1 h 40' 51" du vainqueur.
Benoît Cosnefroy termine 116e en 92 h 20' 48", à 5 h 00' 43" du vainqueur.

Classements étape par étape

Coureur Mikaël Chérel Benoît Cosnefroy
Dossard 32 33
Équipe AG2R-La Mondiale AG2R-La Mondiale
Classement Étape Général Étape Général
1re étape : Nice > Nice 156 km 57 57 114 114
2e étape : Nice > Nice 187 km 61 58 92 97 Leader du classement du meilleur grimpeurDossard rouge du plus combatif
3e étape : Nice > Sisteron 198 km 167 72 165 124 Leader du classement du meilleur grimpeur
4e étape : Sisteron > Orcières-Merlette 157 km 45 63 149 130 Leader du classement du meilleur grimpeur
5e étape : Gap > Privas 183 km 29 56 164 134 Leader du classement du meilleur grimpeur
6e étape : Le Teil > Mont-Aigual 191 km 44 50 166 138 Leader du classement du meilleur grimpeur
7e étape : Millau > Lavaur 168 km 15 42 126 141 Leader du classement du meilleur grimpeur
8e étape : Cazères-sur-Garonne > Loudenvielle 140 km 42 37 36 121 Leader du classement du meilleur grimpeur
9e étape : Pau > Laruns 154 km 28 27 155 124 Leader du classement du meilleur grimpeur
10e étape : Île d'Oléron > Île de Ré 170 km 27 24 134 128 Leader du classement du meilleur grimpeur
11e étape : Châtellaillon-Plage > Poitiers 167 km 45 23 160 130 Leader du classement du meilleur grimpeur
12e étape : Chauvigny > Sarran 218 km 64 23 133 132 Leader du classement du meilleur grimpeur
13e étape : Châtel-Guyon > Puy-Mary 191 km 46 26 86 130 Leader du classement du meilleur grimpeur
14e étape : Clermont-Ferrand > Lyon 197 km 56 24 149 131 Leader du classement du meilleur grimpeur
15e étape : Lyon > Grand-Colombier 175 km 32 23 140 131 Leader du classement du meilleur grimpeur
16e étape : La Tour-du-Pin > Villard-de-Lans 164 km 44 23 108 132 Leader du classement du meilleur grimpeur
17e étape : Grenoble > Méribel 168 km 36 23 24 114
18e étape : Méribel > La Roche-sur-Foron 168 km 33 23 120 115
19e étape : Bourg-en-Bresse > Champagnole 160 km 85 25 141 113
20e étape : Lure > La Planche-des-Belles-Filles (clm) 36 km 108 26 55 114
21e étape : Mantes-la-Jolie > Paris 122 km 68 26 137 116
Meilleure place
Leader du classement du meilleur grimpeur Meilleur grimpeur
dossard rougeCoureur le plus combatif

2e étape - Nice > Nice 187 km

173 coureurs sont au départ de la 2e étape. Huit coureurs s'échappent parmi lesquels Benoît Cosnefroy qui passe en tête au sommet du col de la Colmiane pour le maillot à pois du meilleur grimpeur, puis second en haut du col de Turini. Benoit Cosnefroy devient le leader du meilleur grimpeur, au bénéfice du classement général par rapport à Anthony Perez (Cofidis).

3e étape - Nice > Sisteron 198 km

173 coureurs sont au départ de la 3e étape. Dès le début de l'étape Benoit Cosnefroy, Anthony Perez et Jérôme Cousin (Total-Direct Energie) s'échappent. Comme la veille, Benoit Cosnefroy se retrouve aux avants poste pour le classement du meilleur grimpeur, au sommet des deux premières côtes de la journée il se classe deuxième derrière Anthony Pérez qui devient virtuel porteur du maillot à pois. Mais celui-ci est contraint d'abandonner après avoir heurté la voiture de son directeur sportif. Dans les derniers kilomètres, Benoit Cosnefroy chute et retombe sur les mêmes plaies de sa chute de la première étape. À l'arrivée Benoit Cosnefroy avec 21 pt reste le leader au classement du meilleur grimpeur et enfile pour la seconde fois le maillot à pois.

Notes et références


Article connexe

Lien externe