Étienne Lecarpentier

De Wikimanche

Étienne Lecarpentier, né à Cherbourg le 26 décembre 1902, mort au camp de concentration de Gusen (Autriche) le 17 avril 1945, est un résistant et un déporté de la Manche.

Il dirige le réseau Centurie de l'Organisation civile et militaire (OCM) pour la région de Cherbourg jusqu'à son arrestation en 1942.

Il quitte Compiègne-Royallieu (Oise) le 6 avril 1944 à destination de Mathausen (Autriche) à bord d'un convoi de 1 489 hommes. Dans ce train se trouvent les Manchois : Chuteaux, Hévin, Paoli, Surin et Talluau.

À son arrivée au camp, il se voit attribuer le numéro matricule 62669. Étienne Lecarpentier est interné au camp de Gusen, camp jumeau de Mathausen. Comme beaucoup de détenus, il est utilisé dans les usines installées par les firmes Steyr, Daimler, Puch et Messerschmitt pour la fabrication des pièces de fusils et des moteurs d'avions.

Il y décède le 17 avril 1945.

Sources

  • Fondation pour la mémoire de la déportation.

Lien interne