Léon Truffert

De Wikimanche

Truffert1.jpg

Léon Truffert, né à Vaudreville le 21 mai 1901, mort au camp d'extermination d'Auschwitz-Birkenau (Allemagne, aujourd'hui Pologne) le 16 août 1942, est un résistant déporté de la Manche, homologué soldat de la RIF (Résistance intérieure française).

Léon Truffert est patron de chaloupe à l’arsenal de Cherbourg. C’est un militant communiste connu. Il entre dans la lutte clandestine dès septembre1940 et milite au sein du Front national à partir de mai 1941. Léon Truffert regroupe des patriotes, organise des réunions clandestines de son comité Front national dont certaines à son domicile du village de l’Église à Tourlaville, répartit et distribue des tracts et des publications patriotiques, notamment à l’intérieur de l’arsenal.

Il est arrêté le 19 septembre 1941 sur ordre de la Gestapo, à la suite d’opérations policières consécutives à des distributions de tracts sur le territoire de Tourlaville.

Il est déporté au camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau le 6 juillet 1942. Aumont, Bonnifet, Breton, Cadiou, Cardin, Cariou, Datin, Doucet, Fouquet, Hamel, Hodiesne, Lebreton, Édouard et Maurice Lechevalier, Lecrées, Leriche, Levaufre, Longle, Marie, Mauger, Michel, Morin, Passot, Paouty, Picquenot, Richard, Siouville font aussi partie de ce convoi.

Il y meurt le 16 août.

Source

Voir aussi

Lien interne

Lien externe