Avranchin

De Wikimanche

Carte de l'Avranchin (1716).

L'Avranchin est un pays gallo-romain et une région naturelle du département de la Manche, centrée autour d'Avranches.

Toponymie

Attestations anciennes

  • Abrincatinus incola 587 [1] [emploi adjectival du mot, littéralement « habitant avranchin »].
  • in Pago Abrincadino 860 [2].
  • in pago Abrincatino 1022/1026 [3].
  • la foret [var. forest] d'Avrenchedin 1066 [4].
  • la Forest de Avrencedin 1066/1083 [5].
  • Avrenchein, Avrencein 1160 [6].
  • Avranchinoiz 1160/1174 [7].
  • ballia Abrincasini 1198 [8].
  • decanatus de Abrincinio 1369/1370, 1371/1372 [9], 1412 [10].
  • decanatu[s] de Abrincinio ~1480 [11].
  • Avrenchin 1559 [12].
  • Auranchin [lire Avranchin] 1648 [13].
  • Avranchin 1692 [14], 1694 [15], 1692/1699 [16], 1716 [17], 1719 [18], 1749 [19], 1771 [20], 1777 [21], 1804 [22].
  • l'Avranchin 1830 [23], 1837 [24].

Étymologie

Nom de pays formé à l'époque gallo-romaine sur celui des Abrincates, peuple gaulois du sud de la Manche qui a également laissé son nom à sa capitale Avranches (ancienne Ingena).

Le nom de l'Avranchin est issu du gallo-roman °ABRINCÁTINU, dérivé adjectival en -INU (noté -inus ou -inum en latin médiéval) du nom des Abrincatui. Les graphies Avrenchedin, Avrencedin relevées au 11e siècle sont des formes archaïsantes, en partie restituées à partir des formes latines. On notera également la forme Avranchinoiz employée par Wace au 11e siècle, dérivé secondaire tiré d'Avranchin, et correspondant à un forme latinisée théorique °Abrincatinensis.

Le nom du Cotentin a été formé de manière similaire sur celui de la ville de Coutances; il en va de même, dans le Calvados et l'Eure, pour le Bessin, l'Évrecin, le Lieuvin ou encore le Vexin.

Géographie

L'Avranchin rayonne autour d'Avranches, avec une partie littorale et un intérieur représentatif du bocage normand.

Historiquement partie septentrionale de la Manche, correspondant au pays gallo-romain des Abrincantes (civitas Abrincatum) et au diocèse d'Avranches, l'Avranchin correspond d'un point de vue géographique strictement à la région naturelle qui couvre la moitié occidentale de cet ancien pays, le différenciant ainsi du Mortainais[25].

Histoire

En 867, Charles le Mauve cède l'Avranchin au roi Salaün de Bretagne par le biais du traité de Compiègne.

en 933, l'Avranchin est réuni au duché de Normandie par Guillaume-Longue-Épée.

Économie

L'Avranchin est une région essentiellement agricole.

Tourisme

Principaux sites

...

Bibliographie

par ordre chronologique de parution
Livres
  • Émile Pigeon, Annales civiles, militaires et généalogiques du pays d'Avranches ou de toute la Basse-Normandie, Caen, 1856
  • P. Coulmin, L'Espace vécu des agriculteurs de l'Avranchin et du Mortainais, La Société et la terre, 1976, multigraphié
  • Élie Guéné, Deux siècles de bains de mer sur les plages de l'Avranchin et du Cotentin, éd. Manche-Tourisme, 1985
Articles
  • M. le Commandant Pigeon, « Mémoire sur la topographie et la géologie de l'ancien Avranchin », Mémoires de la Société d'archéologie, de littérature, sciences et arts d'Avranches, éd. Tostain, Avranches, 1888, p. 249-262 (lire sur Gallica.bnf.fr)
  • Marius Dujardin, « Quelques exemples caractéristiques de révolution démographique de l'Avranchin de 1700 à 1954 », Revue de l'Avranchin, t. XXXVIII, n° 215, juin 1958, p. 40-47
  • Paul Crépillon, « Histoire des faux sauniers de l'Avranchin au XVIIIe siècle », Revue du département de la Manche, n° 15, juillet 1962
  • J. Pougheol et Michel Delalonde, « Trésors d'art religieux de l'Avranchin », Art de Basse-Normandie, numéro spécial, 1966
  • Maxime Fauchon, « Les droits de péage, pontage ou pontonnage dans l'Avranchin », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, n° 250, mars 1967 et n° 252, septembre 1967
  • Marcel Cauvin, « Les Montgomery et le protestantisme en Avranchin », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, t. XLVI, n° 260, septembre 1969
  • Maxime Fauchon, « Les capitaineries gardes-côtes de l'Avranchin », Revue de l'Avranchin, n° 268, 1971
  • Maxime Fauchon, « La défense de l'Avranchin contre les Anglais en 1758 », Revue de l'Avranchin, n° 273, 1972
  • Michel Delalonde, « Avranches et l'Avranchin », La Manche au passé et au présent, éd. Manche-Tourisme, 1984
  • Romain Provost de la Fardinière, « Mélanges sur le sud de l'Avranchin au XIIe siècle  », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, recueil d'études offert en hommage à Emmanuel Poulle , tome 87, 2010, fasc. 425, 2010, pages 585 à 615
  • Gérard Le Provost et Daniel Levalet, « Aménagement du territoire et écologie... en 1739, dans l'Avranchin  », Revue de l'Avranchin et du Pays de Granville, Recueil d'études offert en hommage à Emmanuel Poulle , tome 87, fasc. 425, 2010, pages 687 à 704

Voir aussi

Notes et références

  1. Grégoire de Tours, Monumenta Germaniæ Historica, Auct. Antiq. I.
  2. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 72.
  3. Marie Fauroux, Recueil des actes des ducs de Normandie (911-1066), Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XXXVI, Caen, 1961, p. 21, n. 11.
  4. Lucien Musset, Les actes de Guillaume le Conquérant et de la Reine Mathilde pour les abbayes caennaises, Mémoires de la société des Antiquaires de Normandie XXXVII, Caen, 1967, p. 55, § 2.
  5. Lucien Musset, op. cit., p. 97, § 12.
  6. Wace, Roman de Rou, 1160, édition de Hugo Andersen, Heilbronn, 1877, passim.
  7. Wace, Roman de Rou, 1160-1174, édition de Frédéric Pluquet, Édouard Frère éd., Rouen, t. I, 1827, p. 249, v. 4877.
  8. Léchaudé D’Anisy et Antoine Charma, Magni Rotuli Scaccariæ Normanniæ sub regibus Angliæ, pars secunda, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI, 2e série, 6e volume, Paris, 1852, p. 2b.
  9. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 141B et 146C.
  10. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, ~1480, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 153.
  11. Ibid., p. 168F.
  12. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. II), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXII, Caen, 1895, p. 538.
  13. « Benefices du dioceze d’Avranches », p. 1, in Pouillié general contenant les benefices de l’Archevesché de Rouen […], chez Gervais Alliot, Paris, 1648.
  14. Nicolas Sanson, Carte de la Manche faite par ordre du Roy pour le service des armees de mer. Reveue et corrigee par le Sr. Sanson a Paris chez Hubert Jaillot, Paris, 1692.
  15. Michel-Antoine Baudrand, La France suivant les nouvelles observations, C. Roussel, Paris, 1694 [BNF, GED-6682].
  16. Justus Danckerts (1635-1701), Canalis inter Angliae et Galliae tabula cum omnibus suis portibus, arenis et profundis, Amsterdam, 1692/1699.
  17. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  18. Guillaume de l’Isle, Carte des Provinces du Maine et du Perche, Paris, 1719.
  19. Nouvelle carte réduite de la Manche, Chez Mr Bellin, Paris, 1749 [BNF, collection d'Anville, cote 00762 B].
  20. Rigobert Bonne, Carte du Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, 1771, recueillie in Jean Lattre, Atlas Moderne ou Collection de Cartes sur Toutes les Parties du Globe Terrestre, ~1775.
  21. P. Santini, Gouvernement de Normandie avec celui du Maine et Perche, Remondini, Venise, 1777.
  22. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 170b.
  23. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 97b.
  24. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 260a.
  25. « Avranchin », J. Moreau, Dictionnaire de géographie de la Gaule et de la France, Paris, éd. A et J Picard, 1972