Gare de Lison

De Wikimanche

(Redirigé depuis Lison)
Gare actuelle.

La gare de Lison est une gare ferroviaire, située sur trois communes, Sainte-Marguerite-d'Elle et Lison dans le Calvados, et Moon-sur-Elle dans la Manche.

Lison est un arrêt sur les lignes Paris-Cherbourg, Paris-Saint-Lô et Caen-Rennes, c'est un véritable nœud ferroviaire.

Un embranchement a lieu à Lison, permettant aux voyageurs venant de Caen ou de Cherbourg de changer de train et de poursuivre leur voyage vers Rennes via Saint-Lô et Avranches.

Sa localisation atypique, à la frontière des deux départements, et à l'extérieur des bourgs de ces villages, est due au refus des élus de Saint-Lô et d'Isigny-sur-Mer (Calvados), d'accueillir le passage des trains, encore suspects d'être dangereux à l'époque (vers 1856).

Histoire

Dans les années 1860, la ligne Lison-Lamballe (Côtes-du-Nord) est créée pour relier les lignes Paris-Cherbourg et Paris-Brest et faciliter la relation entre les deux grands ports militaires de Cherbourg et Brest (Finistère) [1].

En 1903, le dépôt de locomotives est construit, il subsistera jusqu'au 1er décembre 1960[2]

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l'ensemble de la gare est rudement touché par les bombardements des avions alliés engagés dans la bataille de Normandie.[2]

En 2012, cinquante-cinq trains s'arrêtent chaque jour en gare de Lison.[2]. Elle est modernisée entre 2012 et 2014.[2]

Littérature

Dans son roman La Bête humaine (1890), Émile Zola a donné le nom de la Lison à la locomotive à vapeur de son personnage principal, le mécanicien Jacques Lantier.

Notes et références

  1. Jean Huchet, « Les incroyables histoires du train dans l'Ouest : Quand la stratégie militaire s'en mêle », Ouest-France, 16 avril 2013.
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Extrait d’ADPCR-Infos n° 78, octobre 2013 (lire en ligne)

Article connexe