Jacques Coquelin

De Wikimanche

Jacques Coquelin (2015).

Jacques Coquelin, né à Valognes le 22 novembre 1955, est un homme politique de la Manche, directeur d'agence bancaire de profession.

En 1983, il est élu conseiller municipal sur la liste d'Anne Heinis. Il démissionne deux ans plus tard de son poste suite à des divergences avec cette dernière sur la conduite de la politique sportive de la ville.

Après les élections municipales de mars 2008, il est élu maire de Valognes (UMP). Il sort vainqueur d'une quadrangulaire avec 40,46 % des suffrages. Sa liste rassemble des personnalités de l'UMP, du MoDem et des apparentés socialistes. Il devance le communiste Rémi Besselièvre (29,89 %), l'UMP Philippe Letenneur (18,05 %) et l'écologiste Didier Goujon (11,59 %). Il succède à Fernand Leboyer (app. PCF).

Il se présente avec Christèle Castelein (SE) lors des élections départementales de 2015 dans le canton de Valognes. Avec 39,21 % des suffrages, ils arrivent en tête au premier tour, devant les candidats Nicole Grof (SE) et Yves Néel qui obtiennent 28,84 % des suffrages. Au second tour, ils gagnent avec 55,83 % des suffrages.

Le 6 novembre 2017, il est élu vice-président du Conseil départemental de la Manche.

Distinctions

Il est fait chevalier de la Légion d'honneur le 17 novembre 2013 à Valognes [1].

Notes et références

  1. « Le maire Jacques Coquelin a été décoré de la Légion d'honneur », Ouest-france, 18 novembre 2013.