Bisquine

De Wikimanche

La Granvillaise et La Cancalaise en régate.

Une bisquine est un type d'embarcation traditionnelle de pêche côtière de la Manche, proche du lougre.

Elle tient son nom de son origine, le golfe de Biscaye ou de Gascogne, où ce type de bateau apparaît au début du XIXe avant de se développer chez les pêcheurs de la côte Atlantique et de la Manche occidentale.

Description

Mesurant de 6 à 18 mètres, c'est un voilier fin d'environ 30 tonneaux, rapide, et facile à manœuvrer, elle a une à poupe arrondie. Propulsée à l'aviron et à la voile, elle porte trois mâts : le tape-cul, le beaupré et le mât de misaine, porté très en avant. Elle est aussi dotée d'un boute-dehors rétractable qui peut atteindre neuf mètres de long. Les voiles sont quadrangulaires, dites "au tiers" puisque portées sur une vergue suspendue au tiers de sa longueur (sauf les focs), et sans bôme.

Histoire

Sa voilure imposante en fait un bateau puissant qui, avec un équipage de cinq à sept hommes, allait à la pêche au chalut et au dragage des huîtres pieds de cheval, notamment dans la baie du Mont-Saint-Michel. Les bisquines sont à leur apogée vers 1900 [1]

Entre 1845 et 1914 des régates sont organisées entre Granville et Cancale (Ille-et-Vilaine) en baie du Mont-Saint-Michel, le spectacle de la "caravane" des centaines de bisquines de toutes tailles au mouillage devant Cancale a été immortalisé par le peintre-navigateur Marin-Marie.

On grée aussi des bisquines à

Modèles disparus au XXe siècle, plusieurs bisquines traditionnelles ont été reconstruites à la fin des années 1980 et au début des années 1990 :

Galerie

Bibliographie

  • Roger Vercel, La caravane de Pâques,éd. Albin Michel, 1948
  • Jean Le Bot, La bisquine à Cancale et à Granville, éd. des 4 seigneurs, Grenoble, 1979 ( réédité par l' Association des Vieux Gréements Granvillais en 2000)
  • Bertrand de Quénetain, La vie maritime à Granville et dans sa région au début du siècle, bisquines, terre-neuvas, éd. l'Ancre de Marine, 1986
  • Musée maritime de l'île de Tatihou, L'Ami Pierre, bisquine de Barfleur (1996)
  • Thierry Séni, Rêves de bisquines, 2004

Notes et références

  1. Rémy Desquesnes, Le Mont-Saint-Michel rendu à la mer, Caen, éd. Conseil Régional de Basse-Normandie, 1998.
  2. Hervé Hillard, « Bisquine : le plus fabuleux des voiliers de travail », Voiles et voiliers.com, 29 décembre 2013 (lire en ligne), consulté le 23 septembre 2016.
  3. « Histoire d'une bisquine. L'ami de L'Ami Pierre », Manche Informations, n° 25, mai 1996, p. 22-23.

Lien externe