Musée maritime de Tatihou

De Wikimanche

L'entrée du musée.

Le musée maritime de Tatihou est un musée d'archéologie et technologie maritime de la Manche, situé dans l'ancien lazaret de l'île Tatihou, en rade du port de Saint-Vaast-la-Hougue [1].

Histoire

Le musée maritime a ouvert ses portes le 5 juin 1992. Il a vocation à accueillir le mobilier archéologique provenant des épaves de la bataille de la Hougue (1692). Il est inscrit sur la liste des musées contrôlés par la Direction des musées de France depuis novembre 1991.

Programme culturel

Le programme culturel et scientifique du musée s'est depuis lors élargi : histoire et ethnographie maritime des côtes de Basse-Normandie (principalement histoire technique, économique et sociale de la pêche, mais aussi histoire des aménagements et usages du littoral) et histoire naturelle du littoral (flore terrestre du littoral, faune et flore marines). Collections, expositions et publications visent à mieux faire comprendre l'histoire et l'actualité de l'écosystème littoral des côtes de Basse-Normandie.

  • En 2014, ouverture de la galerie d'histoire naturelle et de l'espace Sagas de Tatihou.
  • En 2017, ouverture du hangar de La Sainte-Thérèse-Souvenez-vous-en, cordier de Saint-Vaast-la-Hougue datant de 1948.

Incendie de 2017

Le 18 juillet 2017, un incendie se déclare dans la réserve du musée maritime. Plusieurs milliers de pièces ethnographiques sont détruites ou largement endommagées. Rien que pour les 200 tableaux disparus, la perte financière avoisine les deux millions d'euros. Trois œuvres étaient prêtées par le musée du Louvre, l'une d'entre elles étant La Vente du poisson d'Alexandre Casati (19e s.)[2]. Depuis, des copies d'une dizaine des tableaux disparus ornent le mur d'enceinte face à l'abri à bateaux.

Collections de peintures

Expositions

En 2006, avec l'exposition « Les bateaux traditionnels de Normandie », le public a découvert les bateaux de pêche traditionnels des côtes manchoises comme les picoteux, les chaloupes, les vaquelottes, les doris, les plates et les cajots. S'y ajoutaient quatre autres expositions : « La Normandie à l'aube de l'histoire », sur l'âge du bronze ; « La mer pour mémoire », une collection d'objets issus d'une quarantaine d'épaves gisant le long des côtes françaises ; « Regards sur l'homme et la mer » et « Coquille Saint-Jacques, sentinelle des mers »[3].

Les expositions en 2019

Pour 2019, les visiteurs ont pu découvrir l'histoire de Tatihou, le biomimétisme, les coulisses du musée, la pêche aux cordes, l'histoire naturelle et la bataille de la Hougue[4].

Bibliothèque

La bibliothèque occupe les locaux de l'ancien hôpital du lazaret, construit en 1822, qui a abrité le laboratoire maritime du Muséum d'histoire naturelle de Paris de 1888 à 1925.

Elle conserve un fonds d'archives sur les entreprises ostréicoles et les chantiers navals proches.

Fréquentation

2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
Visiteurs 47 000 52 088 49 664 51 866 52 445 47 000 57 143 55 409 60 951 59 698 63 463 63 286 63 977 62 947 62 445 53 073 76 836
Source : « Fréquentation des musées », Ministère de la Culture, data.culture.gouv.fr

Administration

Adresse : BP 3
50550 Saint-Vaast-la-Hougue
Tél. 02 33 54 33 33

Notes et références

  1. « Notice n°M0689 », base Museo (musées), plateforme ouverte du patrimoine (POP), ministère de la Culture (voir en ligne).
  2. Enora Heurtebize et Bruno Bonnemains, « Trois œuvres du Louvre détruites dans l’incendie du Musée de Tatihou », Ouest-France, site internet, 18 juillet 2017 (lire en ligne).
  3. Réseau des sites et musées du département de la Manche, Guide des expositions, saison 2006.
  4. Tatihou, site officiel

Lien interne

Lien externe