Église Saint-Martin (Sourdeval)

De Wikimanche

Vue d'ensemble
Avant 1944
Clocher

L'église Saint-Martin de Sourdeval est un édifice catholique de la Manche.

Une première église sous le vocable de saint Martin est consacrée en 1082. Richard de Sourdeval la donne à la collégiale de Mortain. En 1191, elle est donnée à l'abbaye de Savigny[1].

L'église construite à la fin du 19e siècle est en grande partie détruite lors de la contre-attaque de Mortain d'août 1944. Subsistent le clocher centenaire en granite et des pans de mur des chapelles du transept.[2]

Elle est reconstruite après la Seconde Guerre mondiale entre 1950 et 1957 sous la direction de l'architecte parisien Jean Tandeau de Marsac[3] (1904-1980) qui lui laisse son style néo-roman.

L'inauguration de l'édifice est célébrée en 1957[3] .

Les vitraux sont l'œuvre de l'atelier du verrier Max Ingrand. Le sculpteur Jean Cattant a réalisé les autels, la statue de sainte Thérèse, le chemin de croix, les confessionnaux et la croix de procession[3].

L'église recèle une statue du 16e siècle représentant saint Martin évêque, classée à titre d'objet aux monuments historiques[4].

Notes et références

  1. Abbé Auguste Lecanu, « Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches », Vol.2, Coutances, 1878, p. 379-380
  2. Nicolas Garel, « Châteaux, manoirs, églises, chapelles du canton de Sourdeval » Communauté de communes, avril 2011(lire en ligne)
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Inventaire du patrimoine de la Reconstruction dans la Manche, Conseil général de la Manche, Conservation des antiquités et objets d’art, 2011.
  4. Notice n°PM50001153, base Palissy (mobilier), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.

Liens internes

Lien externe