Église Notre-Dame-des-Champs (Avranches)

De Wikimanche

(Redirigé depuis Église Notre-Dame des Champs (Avranches))
Façade de l'église Notre-Dame des Champs
Nef

L'église Notre-Dame-des-Champs est un monument historique de la Manche, sis place Carnot, à Avranches.

Historique

L'ancienne église Notre-Dame-des-Champs avant sa reconstruction en 1863

Initialement chapelle consacrée à la Vierge, desservant un cimetière à l'extérieur de la ville, l'église devient paroissiale du fait de l'accroissement urbain, et subit plusieurs remaniements sous les cures de Demoui et Jamont, au 17e et 18e siècles.

Après l'effondrement de la cathédrale Saint-André en 1794, l'église Notre-Dame est trop petite pour accueillir les paroissiens. Aussi, le conseil de fabrique décide vers 1855 la construction d'un nouvel édifice en lieu et place de la première église Notre-Dame-des-Champs, qu'il confie à Nicolas Théberge.

Celui-ci conçoit un bâtiment néogothique en pierre de Saint-James, avec une façade à deux tours coiffées de flèches, un transept saillant, et un chœur à déambulatoire avec chapelle axiale.

L'église Notre-Dame-des-Champs en construction

Pendant la cure d'Ambroise Barenton, la première pierre est bénie par l'évêque de Coutances-et-Avranches, Mgr Bravard le 12 avril 1862 [1]. On commence à construire la nef et les bas-côtés de la nouvelle en laissant l'ancienne, toujours utilisée, à l'emplacement du chœur de la future église.[2] Mais la construction, difficilement financée, traîne : la nef, encadrée de deux sacristies et de deux chapelles, est dédiée au culte le 15 novembre 1874, l'église est consacrée le 13 novembre 1892 par Mgr Abel-Anastase Germain [3]On démolit ensuite l'ancienne église et poursuit le gros œuvre de la nouvelle et les aménagements intérieurs,[2] et les travaux sont achevés en 1927, sans la réalisation des flèches et du chœur. Des sculpteurs à l’imagination débordante l’ont enjolivée de gargouilles fantastiques, animaux divers et personnages pittoresques. L'architecte André Cheftel achève les tours de Notre-Dame-des-Champs entre 1926 et 1937.

Les bombardements d'Avranches par les alliés les 8 et 9 juin 1944, provoquent l'incendie de la toiture et l'effondrement de la voûte, détruisant les orgues et les verrières signées Duhamel-Marette.

Les offices reprennent dans l'église en février 1962.

L'église est inscrite aux monuments historiques par arrêté du 16 février 2006.[4]

Curés

  • 1862-1887 : Ambroise Barenton, enterré dans l'église
  • 1887-1913 : M. Baudry, enterré dans l'église
  • (..)
  • 1918-1944 : M. Villalard (1866-1958) enterré dans l'église

Mobilier

Stations du chemin de croix
De l'ancienne église, il reste
  • l'ancien linteau en granit sur lequel on lit : DEMOVI-1677
  • un petit groupe en pierre polychrome du 15e siècle représentant la Nativité de la Vierge
  • des stalles aux accoudoirs à tête de dogue rappelant les anciennes du 17e siècle transférées après la Révolution dans l'église Saint-Étienne.
  • un aigle lutrin du 18e siècle.
  • une chaire surmontée d'un baldaquin avec de fausses draperies , ornée de trois bas-reliefs polychromes.
Les autres œuvres datent de la fin du 19e 

14 stations de chemin de croix en émail sur cuivre, une Vierge à l'Enfant en bronze doré au dessus de la porte de l'abside , une Pieta et une sainte famille, du sculpteur Casini ainsi qu'une litanie de statues de saints en pierre de Saint-Germain. On remarque aussi deux bénitiers imposants, coquilles de tridacnes géants.

Bibliographie

  • Abbé Adrien Cosson, Église de Notre-Dame-des-Champs d'Avranches (Petites monographies des Verrières, du Maître-Autel, de la Chaire, du Banc-d’Oeuvre, des Stalles, Statues & autres Objets d’Art), Avranches, Imprimerie Nouvelle, 1892

Notes et références

  1. En 1863, selon David Nicolas-Méry, Avranches, capitale du pays du Mont-Saint-Michel, éd. Orep, 2011, p. 74.
  2. 2,0 et 2,1 Panneau d'informations dans l'église
  3. Pierre Boullé et M. et Mme Gabriel Lassus, Avranches en cartes postales anciennes, éd. Charles Corlet, 1981.
  4. Notice n° PA50000040, base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.

Liens internes

Lien externe