La Fière

De Wikimanche

Site mémoriel de la Fière.

La Fière est un lieu-dit de Sainte-Mère-Église.

Il domine le marais du Merderet. Dès le Moyen-âge, une motte féodale dont les vestiges sont encore visibles, gardait le passage entre La Fière et Cauquigny [1].

La motte castrale

La motte semble subsistante sur les cartes récentes de l'IGN[2]. Les sources l'authentifiant semblent assez ténues[3], lui attribuant éventuellement un diamètre de trois-cents mètres.

Bataille de la Fière

Zones de largages : A, C et D pour la 101e Airborne ; N, T et O pour la 82e Airborne.
Le pont sur le Merderet.

Lors des opérations du Débarquement, le 6 juin1944, des milliers de parachutistes américains, notamment de la 82e Airborne et de la 101e Airborne, y sont largués pour prendre le contrôle du pont sur le Merderet et de la chaussée qui traverse le marais entre La Fière et le hameau de Cauquigny à Amfreville. Leur objectif est de rejoindre la côte ouest du Cotentin pour isoler Cherbourg et son port [1]. Nombre d'entre eux périssent noyés dans les marais inondés par les Allemands qui ont fermé les portes à marée du pont de la Barquette [1]. Dès le matin, les parachutistes largués dans la nuit se regroupent et établissent des défenses sur la rive est du Merderet.

Ayant repoussé deux attaques allemandes, les soldats de la 82e Airborne prennent définitivement la chaussée le 9 juin et atteignent la rive ouest après de farouches combats autour de Cauquigny [1]. La coupure du Cotentin est réalisée à Barneville le 18 juin, les alliés s'emparent du port de Cherbourg le 17 juin.

Sur le site de la Fière

Statue d'Iron man.

Le parc mémorial de La Fière est aménagé sur la colline, le long de la route menant à Picauville, pour rendre hommage aux troupes aéroportées américaines. Il est réalisé par les Amis des vétérans américains (AVA) de Sainte-Mère-Eglise à partir de 1984 [1]. Une réplique de la statue du soldat américain Iron Mike de Fort Bragg (Caroline-du-Nord) y est installée, ainsi qu'une table d'orientation permettant de mieux comprendre les combats.

  • Parc mémorial de La Fière dédié aux combattants des troupes aéroportées américaines du jour J. Autour du monument, plusieurs plaques commémorent les 505th et 508th Parachute Infantry Regiment, le 80th Airborne Antiaircraft Battalion et le 325th Glider Infantry Regiment de la 82nd Airborne Division [4].
  • Monument « Iron Mike » en hommage aux combattants des troupes aéroportées américaines du jour J [4]. Sur son socle, une plaque rend hommage au général James Gavin.
  • Pont de la Fière / Voie Marcus Heim : ce pont sur le Merderet fut l'enjeu de violents combats les 6 et 7 juin 1944 entre parachutistes américains et soldats allemands. Ce passage a été baptisé « Voie Marcus Heim », du nom d'un parachutiste américain de la 82nd Airborne Division [4].
  • Stèle PFC DeGlopper à la mémoire du Pfc Charles DeGlopper, du 325th Glider Infantry Regiment de la 82nd Airborne Division, décoré de la médaille d'honneur[4].
  • Table d'orientation en relief inaugurée le 5 juin 2001, œuvre en bronze de Petit sculpteur à La Baleine [5], fondue chez Cornille-Havard  : retrace les combats acharnés des 6 et 7 juin 1944 pour ce passage sur le Merderet [4].
  • Stèle de la Mémoire rappelant le sacrifice des hommes qui sont morts pour que le monde vive dans la Paix, la dignité et la liberté[4].
  • Panneau « foxhole » General Gavin signalant qu'à cet endoit-même, le général James Gavin s'installa dans ce foxhole pendant les combats du 6 juin 1944 [4].
  • Stèle hommage au service de santé (First aid) qui établit un poste de secours près du site durant la bataille

Situation

Lors du 71e anniversaire du Débarquement.
Chargement de la carte...


Notes et références

  1. 1,0 1,1 1,2 1,3 et 1,4 Panneau d'information sur le site
  2. Carte IGN (lire en ligne)
  3. Officede tourisme communautaire de Sainte-Mère-Église (lire en ligne).
  4. 4,0 4,1 4,2 4,3 4,4 4,5 et 4,6 Monument commémoratif La Fière-Sainte-Mère-Église.
  5. Date et signatures gravées sur la table

Lien interne