La Fière

De Wikimanche

Le pont du Merderet.
Statue du soldat américain Iron Mike.

La Fière est un lieu-dit de Sainte-Mère-Église.

Zones de largages : A, C et D pour la 101e Airborne ; N, T e tO pour la 82e Airborne.

Il domine le marais du Merderet.

Lors des opérations du Débarquement, le 6 juin1944, des milliers de parachutistes américains, notamment de la 82e Airborne et de la 101e Airborne, y sont largués par erreur, nombre d'entre eux périssent noyés dans les marais inondés par les Allemands.

Le parc mémorial de La Fière est aménagé sur la colline, le long de la route menant à Picauville, pour rendre hommage aux troupes aéroportées américaines. Une réplique de la statue du soldat américain Iron Mike de Fort Bragg (Caroline-du-Nord) y est installée, ainsi qu'une table d'orientation permettant de mieux comprendre les combats.

Sur le site de la Fière

  • Parc mémorial de La Fière dédié aux combattants des troupes aéroportées américaines du jour J. Autour du monument, plusieurs plaques commémorent les 505th et 508th Parachute Infantry Regiment, le 80th Airborne Antiaircraft Battalion et le 325th Glider Infantry Regiment de la 82nd Airborne Division[1].
  • Monument « Iron Mike » en hommage aux combattants des troupes aéroportées américaines du jour J[1].
  • Pont de la Fière / Voie Marcus Heim : ce pont sur le Merderet fut l'enjeu de violents combats les 6 et 7 juin 1944 entre parachutistes américains et soldats allemands. Ce passage a été baptisé « Voie Marcus Heim », du nom d'un parachutiste américain de la 82nd Airborne Division[1].
  • Stèle PFC DeGlopper à la mémoire du Pfc Charles DeGlopper, du 325th Glider Infantry Regiment de la 82nd Airborne Division, décoré de la médaille d'honneur[1].
  • Table d'orientation en relief retraçant les combats acharnés des 6 et 7 juin 1944 pour ce passage sur le Merderet[1].
  • Stèle de la Mémoire rappelant le sacrifice des hommes qui sont morts pour que le monde vive dans la Paix, la dignité et la liberté[1].
  • Panneau « foxhole » General Gavin signalant qu'à cet endoit-même, le général James Gavin s'installa dans ce foxhole pendant les combats du 6 juin 1944[1].

Notes et références