Jean Gabin et Cherbourg

De Wikimanche

Jean Gabin.

Jean Gabin, pour l'état civil Jean Gabin Alexis Moncorgé, né à Paris le 17 mai 1904 [1] et mort à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine) le 15 novembre 1976 [2] , est un acteur de cinéma en relation avec la Manche.

Il effectue son service militaire dans la Marine nationale à Cherbourg en 1924 et 1925. Il vient d'avoir 20 ans. Il s'y lie d'amitié avec le boxeur Marcel Thil. Pendant une permission, au début de 1925, il épouse Gaby Basset (1902-2001). Libéré, il commence une carrière dans le music-hall.

Lors de la Seconde Guerre mondiale, il est mobilisé le 2 septembre 1939 [3] comme quartier-maître à Cherbourg, dans une compagnie de fusiliers-marins [4]. Il a 35 ans. Au début de mai 1940, il obtient une permission exceptionnelle pour finir le tournage à Paris du film de Jean Grémillon Remorques, avec Michèle Morgan [4]. Il ne réussit pas à rejoindre Cherbourg [4]. En 1941, il refuse de tourner pour les Allemands et s'expatrie aux États-Unis.

Il revient à Cherbourg en 1949 pour tourner La Marie du port, de Marcel Carné.

L'une de ses filles, Florence Moncorgé-Gabin, tourne dans la Hague en 2005 son premier long métrage Le Passager de l'été.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1976.
  2. « Acte de décès n° 671 - État-civil de Neuilly-sur-Seine - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 1976.
  3. Parfois le 3 septembre.
  4. 4,0 4,1 et 4,2 Serge Desbois, État signalétique des services militaires (et civils) » de Jean Gabin 1939/1945, 2006.