Guy Gérard

De Wikimanche

Guy Alphonse Fernand Gérard, né à Chérencé-le-Roussel le 31 août 1929 [1] et mort à Cherbourg-en-Cotentin le 20 novembre 2016 [2], est une personnalité remarquable de la Manche, « Juste parmi les nations ».

Biographie

Guy Gérard est le fils d'André Gérard (1900-1932) et de Marie-Louise Laisné (1901-1987). Il est marié avec Collette Pillet.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, fin novembre 1943, il recueille avec sa famille dans la ferme à La Trinité, Elie Bouhana, Nouna Bouhana et Arlette Kalifat (née Bouhana), membres de la famille de M. Bouhana, membre du même réseau de résistance que Raymond Parry, son beau-père, pour les soustraire aux rafles anti-juives menées par les Allemands dans la région d’Oradour-sur-Glane (Haute-Vienne).

Dans la première semaine de juillet 1944, un peloton de feldgendarm fait irruption et encercle la ferme. Dénoncée, sa mère Marie-Louise Parry est arrêtée. Elle s’évade de la prison à la faveur d’une attaque des Alliés. Le lendemain de la dénonciation, la famille Bouhana s’est enfuie à pied en direction de Paris, avec l'aide de son frère Bernard et celle de Raymond Besnier, un ami.

Le 28 octobre 2007, l’Institut Yad Vashem Jérusalem lui décerne le titre de Justes parmi les Nations ainsi qu'à sa mère Marie-Louise Parry et son frère Bernard.

Ses obsèques ont lieu à l'église Saint-Martin de Portbail le 24 novembre 2016. Il est inhumé au cimetière de Portbail.

Notes et références

  1. « Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2016.
  2. « Acte de décès n° 156 - État-civil de Cherbourg-en-Cotentin - Fichier des personnes décédées », data.gouv.fr, Insee, année 2016.

Lien externe

Article connexe