Cunard Line

De Wikimanche

Le siège cherbourgeois, quai Alexandre-III.

La Cunard Line est une compagnie maritime britannique liée au département de la Manche.

Spécialisée dans les liaisons transatlantiques, elle utilise Cherbourg comme port d'escale à partir de juin 1919 [1], le préférant souvent au Havre (Seine-Maritime) pour sa facilité d'accès.

Ses plus importants paquebots ont ainsi fait escale à Cherbourg : Lusitania, Mauretania, Ascania, Andania, Berengaria, Queen Mary, Queen Elizabeth, Queen Elizabeth 2, Queen Victoria, Queen Mary 2, MS Queen Elizabeth...

Elle est abord représentée à Cherbourg par agence maritime Ernest Rose [2].

Elle ouvre un bureau à Cherbourg en 1934, qui est situé 54 quai Alexandre-III [2]. Elle déménage au n° 32 [2].

Le 27 septembre 1967, le Queen Mary fait sa dernière escale à Cherbourg [2].

La Cunard Line ferme son bureau en novembre 1968, peu après la dernière escale du Queen Elizabeth [2].

Dans les années 1950 et 1960, le personnel cherbourgeois crée une équipe sportive qui défend les couleurs de la compagnie dans les compétitions de la région [3].

La Cunard Line ferme son bureau de Cherbourg le 6 novembre 1968 [4], lui préférant Le Havre comme port d'escale français du Queen Elizabeth 2. Trois ans plus tard, la compagnie anglaise, déçue par les prestations du port haut-normand, annonce son retour à Cherbourg pour le mois d'avril 1972 [5]. Elle motive son changement par un souci de rentabilité et sa volonté de réduire son temps de parcours entre la France et New York [6].

À l'automne 2011, la compagnie fait une nouvelle fois défaut à Cherbourg en annonçant que le Queen Mary 2, fidèle à Cherbourg depuis avril 2004, fera escale au Havre à partir de 2012 [7].

Histoire de la compagnie

La Cunard Line est créée en 1838 par le Canadien Samuel Cunard (1787-1865).

Dès 1840, elle crée une ligne transatlantique entre Liverpool et Boston avec son paquebot Britannia, un navire à vapeur.

Le 1er janvier 1934, sur injonction du gouvernement britannique, la Cunard fusionne avec sa rivale, la White Star Line, et devient la Cunard White Star Line Ltd. En 1957, ayant racheté les parts de la White Star, la Cunard Line reprend son entière autonomie.

En 1971, elle est rachetée par la société financière Trafalgar House. En 1988, la Carnival Corporation rachète la Cunard pour 500 millions de dollars.

Notes et références

  1. Renée Hainneville, « Cherbourg, port transatlantique », Annales de géographie, voL. 32, n° 178, 1923.
  2. 2,0, 2,1, 2,2, 2,3 et 2,4 « Cherbourg, port du Titanic et des transatlantiques », La Presse de la Manche, hors-série, octobre 2011, p. 89.
  3. Cherbourg économique, impr. Jacqueline, Cherbourg, juillet 1960, p. 127.
  4. « Nos années 60 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2010, p. 127.
  5. « La Cunard Line abandonne Le Havre pour Cherbourg », ACP, 26 juillet 1971, 19 h 00.
  6. « Le “Queen Elizabeth 2” fera désormais escale à Cherbourg », UPI, 26 juillet 1971, 19 h 00.
  7. Croisières : la Cunard lâche Cherbourg », Ouest-France, 15-16 octobre 2011.

Articles connexes

Lien externe