Queen Elizabeth 2

De Wikimanche

Le Queen Elizabeth 2 (QE2) est un paquebot transatlantique britannique lié au département de la Manche.

Il est en service de 1969 à 2008 pour le compte de la Cunard Line. Il est principalement affecté à la ligne Southampton (Angleterre)-New York (États-Unis), avec escale à Cherbourg.

Le Queen Elizabeth 2 à Cherbourg (1972).

Il est lancé le 20 septembre 1967. Il entre en service le 2 mai 1969.

Le 15 novembre 1969, il fait sa première escale à Cherbourg ; les dockers du Havre s'étant mis en grève [1].

En octobre 1974, un coup de vent brutal casse l'amarre du paquebot accosté au quai de France, qui traverse la darse transatlantique et vient percuter le quai de Normandie, blessant deux dockers [2]. Une équipe d'une soixantaine d'ouvriers de l'arsenal est mobilisée pour réparer la brèche qui mesure une dizaine de mètres, ce qui est fait en quatre jours [2].

Dans sa dernière période d'activité, le Queen Elizabeth 2 délaisse sa ligne originelle pour devenir essentiellement un paquebot de croisière. Il effectue notamment un tour du monde annuel, en trois mois.

Il cesse de naviguer en novembre 2008. Il avait été acheté quelques mois auparavant, en juin 2007, par l'État de Dubaï, à travers sa société Istithmar, pour 100 millions de dollars. L'objectif est de transformer le QE2 en hôtel flottant, dans l'île artificielle de Jumeirah.

Le Queen Elizabeth 2 traverse 800 fois l'Atlantique et transporte plus de deux millions de passagers.

Le Queen Elizabeth 2 avait pris la succession du Queen Elizabeth, en activité de 1940 à 1968, lui aussi visiteur régulier de port de Cherbourg.

Caractéristiques

Le Queen Elizabeth 2 mesure 293,5 m de long pour un maître-bau (sa plus grande largeur) de 32,03 m. Son tirant d'eau est de 9,87 m et son tirant d'air de 52,20 m. Sa jauge brute est de 70 327 tonneaux. Sa vitesse maximale culmine à 32,5 nœuds.

Il peutt transporter 1 756 passagers pour un équipage de 1 015 marins.

Notes et références

  1. « Nos années 60 », La Presse de la Manche, hors-série, novembre 2010, p. 138.
  2. 2,0 et 2,1 « Cherbourg, port du Titanic et des transatlantiques », La Presse de la Manche, hors-série, octobre 2011, p. 221.

Articles connexes