Centre historique des parachutistes du Jour-J

De Wikimanche

Musée Dead Man's Corner.
Le carrefour en 1944.
The D-Day Experience.
Détail du nouvel espace muséographique.

Le Centre historique des parachutistes du Jour-J, aussi Dead Man's Corner Museum [1], est un musée de la Manche, situé à Saint-Côme-du-Mont.

Présentation

Le musée est situé au croisement de la route venant d'Utah Beach (actuelle D913) et de l'ancienne N13 Cherbourg-Carentan (actuelle D270). Les Américains ont surnommé ce lieu le « Carrefour de l'homme mort » (Dead Man's Corner), en souvenir du lieutenant Walter T. Anderson, tué à cet endroit le 7 juin 1944[2]. La maison située dans l'angle des deux routes a servi successivement de poste de commandement et d'infirmerie aux parachutistes allemands, puis aux Américains. Acquise par le Carentan Historical Center, elle a donc été transformée en musée en 2005[1]. On y trouve une impressionnante collection de matériel utilisé par les parachutistes américains et allemands (uniformes, casques, armes, objets).

À la fin de 2014, le musée achète aux États-Unis, dans une vente aux enchères, pour 93 750 $, soit près de 73 000 €, un blouson de cuir porté par le général Eisenhower entre janvier 1943 et décembre 1944[3].

Le musée prend une nouvelle envergure en juin 2015 lorsque l'extension The D-Day Experience est ouverte au public. Elle est inaugurée en présence, entre autres, de membres de familles de vétérans et d'acteurs de la série Band of brothers. Le visiteur peut dorénavant « revivre » les émotions par lesquelles sont passés les parachutistes lors des opérations du Jour-J le 6 juin 1944 : le briefing, l'embarquement dans un C-47 d'époque puis le vol au-dessus de la Manche en « conditions réelles ». Une petite dizaine d'entreprises ont mis au point ce simulateur, parmi lesquelles Blue Effects, Sofredis et Les Ateliers de Cantepie.

Le Centre historique des parachutistes du Jour-J comprend désormais deux bâtiments : le Dead Man's Corner, consacré aux Allemands du Fallschirmjäger Regiment 6 et le D-Day Experience, dédié aux Américains de la 101st Airborne.

Le musée est également le lieu de rendez-vous des passionnés de reconstitution : ils peuvent y acheter une multitude d'articles d'époque ou de répliques.

Administration

Adresse : 2, village de l'Amont
50500 Saint-Côme-du-Mont
Tél. 02 33 23 61 95
Courriel : carentan.101@orange.fr

Ouvert tous les jours, de 9 h 30 à 18 h. Fermé le dimanche du 1er octobre au 30 avril, et les 24, 25 et 31 décembre et 1er janvier.
Entrée : 12 € (adulte), 9 € (enfants de 6 à 17 ans), gratuit (enfants en dessous de 6 ans).

Le musée est titulaire du label Normandie qualité tourisme (au 1er mars 2015)[4].

Notes et références

  1. 1,0 et 1,1 Dépliant promotionnel du musée, 2012.
  2. Chef d'un char américain Stuart détruit à ce carrefour, son corps est resté accroché à la tourelle du blindé pendant plusieurs jours.
  3. « Un blouson d'Eisenhower exposé », Dimanche Ouest-France, 19 octobre 2014.
  4. Carte des établissements labellisés 2015, Normandie qualité tourisme, 2015.

Liens internes

  • Galerie d'images
  • Stèle Robert L. Wolverton, du nom du lieutenant-colonel commandant le 3e bataillon du 506th PIR, tué dès qu'il toucha le sol dans la nuit du 6 juin et auquel il est largement fait référence dans le musée.

Lien externe