Auguste Vaslot

De Wikimanche

Auguste Vaslot, né à Tourlaville le 11 février 1844 [1], mort à Martinvast le 21 mars 1908, est un poète de la Manche.

Né à La Loge, sur le territoire actuel de La Glacerie, il se fait connaître localement comme poète et chansonnier. Il confectionne notamment pour la fête annuelle de la bonne eau, initiée après l'inauguration de la fontaine de la Loge, des chansons dont le résultat de la vente est reversé au bureau de bienfaisance [2].

Il publie notamment le Nouveau cantique populaire des pèlerinages de Biville : Récit de la vie du bienheureux Thomas Hélye, un Cantique en l'honneur de saint Martin, évêque de Tours, patron de la paroisse de Grosville, un Cantique en l'honneur de Saint-Jouvin pour la chapelle Saint-Jouvin de Brix, et Souvenir du premier pèlerinage ouvrier de Cherbourg à la Trappe de Bricquebec [2].

On le surnomme le « poète du Caillou », du nom du lieu-dit de Martinvast où il meurt à 64 ans[2].

Notes et références

  1. Aujourd'hui La Glacerie.
  2. 2,0, 2,1 et 2,2 Philippe Durand, La Glacerie 1901-2001 : son premier siècle de vie locale, Ville de La Glacerie, Paris, 2001.

Voir aussi