Église Notre-Dame (Gratot)

De Wikimanche

L'église de Gratot

L'église Notre-Dame de Gratot est un édifice catholique de la Manche.

Son histoire est intimement liée à celle du château de Gratot.

Histoire

Nef de l'église Notre-Dame

Cette église remplace une chapelle édifiée dans l'enceinte du château par les seigneurs de Gratot.

Au 15e siècle, Philippe d'Argouges (†1474) fait construire le chœur et le clocher en bâtière très élancé et ouvert de fenêtres à meneaux ; le porche semble plus ancien ; les chapelles sont ajoutées au 18e siècle.

Entre 1858 et 1862, Marthe Quesnel de la Morinière, propriétaire du château finance le décor du chœur.

Avec le cimetière qui l'entoure, elle est inscrite monument historique depuis 1949[1].

Mobilier

Dans la chapelle sud, un vitrail honore les morts de la paroisse au cours de la Première Guerre mondiale.

Un autre vitrail, offert par les anciens combattants de la Seconde Guerre mondiale et des guerres d'Indochine et d'Algérie, représente saint François-Xavier.

Plusieurs plates-tombes de seigneurs de Gratot sont visibles dans l'église.

Le chœur abrite notamment la dalle funéraire en calcaire de Pierre d'Argouges, seigneur de Gratot et de Granville, et de Marie Aux Espaules, sa femme, classée monument historique au titre d'objet depuis 1905[2].

L'épitaphe de Philippe d'Argouges et Marguerite de la Champagne est inscrite dans une arcature sur le mur septentrional du chœur.

Dans la nef, l'épitaphe de Charlotte Carbonnel, datée de 1478, est surmontée d'un relief mutilé.

Les fonts baptismaux du 15e siècle, classés monument historique au titre d'objet depuis 1905, portent des armoiries sculptées sur chaque face de la cuve octogonale[3].

Notes et références

  1. « Notice n°PA00110423 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture (voir en ligne).
  2. « Notice n°PM50000504 », base Palissy (mobilier), plateforme ouverte du patrimoine (POP), ministère de la Culture (voir en ligne).
  3. « Notice n°PM50000503 », base Palissy (mobilier), plateforme ouverte du patrimoine (POP), ministère de la Culture (voir en ligne).

Liens internes

Liens externes