Château de Gratot

De Wikimanche

Vue ancienne, du sud-est.

Le château de Gratot est un monument historique de la Manche, situé à Gratot.

Histoire

Le château appartient pendant cinq siècles à la famille d'Argouges [1]. À partir du 18e siècle, il passe de main en main et entame un long déclin. Au début du 20e siècle, il est totalement abandonné et se dégrade peu à peu [1]. Il est un temps la propriété de l'éditeur manchois Alphonse Lemerre. En 1925, Jean Tiphaigne (1887-1954), fermier qui exploitait les terres du château, rachète le site pour le sauver de la ruine[2]. Son petit fils, Jean-Pierre (1948-2006) fonde le centre d'animation du château de Gratot et lui donne une nouvelle vie[2]. C'est en 1968, alors qu'il n'est plus qu'une ruine, qu'est entreprise sa restauration par une équipe de bénévoles [1].

Il est partiellement classé monument historique depuis 1970 ; sont protégés les ruines des façades et toitures des communs avec la poterne d'entrée ainsi que les douves[3].

Les parties remarquables sont, entre autres, la tour d'angle des 13e et 14e s., dite « Tour à la fée » en raison d'une légende locale, la tour ronde du 15e s., les communs du 16e s. et le pavillon du 18e s.

Le château est entouré de douves en eau alimentées par la fontaine à la Fée.

Exposition permanente Huit siècles de vie.

Visites

Toute l'année, de 10 h à 19 h.

Situation

Côté sud en 2019.
Chargement de la carte...

Bibliographie

  • Joëlle et Jean-Pierre Tiphaigne, Le château de Gratot, éd. Collet, 1969
  • Lucien Musset, « Château de Gratot », Annuaire des cinq départements normands, congrès de Coutances, 1993, pp. 9-10

Administration

Tél. 02 33 45 18 49
Courriel : contact@chateaugratot.com

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 Élie Guéné (dir.), Le Cotentin, éd. Manche-Tourisme, 1977, p. 172.
  2. 2,0 et 2,1 René Gautier et 54 correspondants, 601 communes et lieux de vie de la Manche, 2014, p. 44.
  3. « Notice n°PA00110422 », base Mérimée (architecture), médiathèque de l'Architecture et du Patrimoine, ministère de la Culture.

Lien interne

Lien externe