Villechien

De Wikimanche

Villechien est une ancienne commune du département de la Manche, commune déléguée au sein de Mortain-Bocage depuis le 1er janvier 2016.

Commune déléguée de Villechien
(commune de Mortain-Bocage)
Coordonnées de la mairie annexe Logo-Mairie.png
48° 34' 43.08" N, 0° 59' 10.76" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Mortainais
Ancien canton Mortain
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Toutouvillais(es) [1]
Population 175 hab. (2016)
Superficie 10,83 km²
Densité 16 hab./km2
Altitude 70 m (mini) - 165 m (maxi)
Code postal 50140
N° INSEE 50638
Maire délégué Alain Boudin
Communes limitrophes de Villechien
Romagny,
Milly
Notre-Dame-du-Touchet Notre-Dame-du-Touchet
Lapenty Villechien Notre-Dame-du-Touchet
Lapenty,
Saint-Symphorien-des-Monts
Saint-Symphorien-des-Monts Saint-Symphorien-des-Monts

L'église Saint-Hilaire.
L'église Saint-Hilaire.


Histoire

Le 28 janvier 1796, 500 chouans que commandait par intérim l'adjudant-général de Saint-Quentin (†1796) sont surpris dans le bourg et le château de Villechien[2].

Villechien fusionne le 1er janvier 2016 avec Bion, Mortain, Notre-Dame-du-Touchet et Saint-Jean-du-Corail pour former la commune nouvelle de Mortain-Bocage[3].

Géographie

Villechen est arrosée par la Sélune, le Marignon, la Roulante et le Bahan.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[4]. En 2016, la commune comptait 175 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [5] et INSEE [6])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
769 756 782 712 704 710 691 709 678 672
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
659 644 584 574 560 581 563 534 522 561
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
553 481 445 423 416 451 456 383 370 277
1982 1990 1999 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011
251 229 207 210 207 205 201 196 192 194
2012 2013 2014 2015 2016 - - - - -
192 187 182 177 175
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis INSEE à partir de 2004.



Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Les maires successifs
Période Identité Parti Qualité Observations
1793-1795 René Hamel officier public
...-1798 Guillaume Bagot en exercice en 1795
1798-1808 Guilaume Heurtault
1808-1815 Louis Couture de Troismonts
1815-1817 Jacques Gaudin
1817-1832 Michel Suvigny
1832-1846 Louis Grandguillot
1846-1848 Félix Hervieu
1848-1848 Germain Nourry
1848-1855 Armand de Ponthaud
1855-1868 Jean-Baptiste Simon
1868-1886 Jules Heurtault
1886-1921 Louis-Emmanuel Hamon
1921-1939 Joseph de Ponthaud
1939-1945 Henri de Ponthaud
1945-1945 Albert Laisne
1945-1954 Paul Fouque
1954-1959 Victor Roussel
1959-1977 Maurice Dromer
1977-1986 Marcel Genest
1986-1989 Charles Garnier
1989-1995 André Anfray
1995-2008 Bernard Lemardelay
2008-actuel Alain Boudin maire délégué depuis 2016
Liste établie par Jean Pouëssel, Alain Boudin et Jacqueline Langlois pour 601 communes et lieux de vie de la Manche, éd. Eurocibles, 2014, p. 680.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour signaler une erreur cliquez ici)
Lundi - -
Mairie en 2017

Mairie en 2017

Adresse : Le Bourg
Villechien
50140 Mortain-Bocage

Tél./Fax : 02 33 49 01 18
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : mortain-bocage.fr (15mai 2017)

Mardi - 15 h 30-- 18 h
Mercredi - -
Jeudi 8 h 30- 12 h -
Vendredi - -
Samedi - -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

La chapelle de La Bizardière.
  • Église Saint-Hilaire (19e)
  • Chapelle de La Bizardière (17e / 19e) : lieu de pèlerinage le 15 août.
  • Rives de la Sélune
  • Château du Logis (19e)
  • Pont-Normand : restes
  • Croix de la Croix-de-Pierre
  • Croix de chemin

Personnalités liées à la commune

Naissances

  • Julien Lecerf (1729-1793), moine bénédictin à Saint-Gildas-des-Bois (aujourd'hui en Loire-Atlantique), noyé comme d'autres prêtres dans la Loire à Paimbœuf, près de Nantes[8].
  • René Bagot (1775-1850), maire de La Bazoge.

Transports

Lignes Manéo express 

Notes et références

  1. Nom adopté depuis le 19e siècle, lorsque le curé a donné ce surnom affectueux à ses ouailles.
  2. Félix Jourdan, La chouannerie dans l'Avranchin, Imprimerie de l'Avranchin, Avranches, 1907-1908, p.83
  3. L'arrêté préfectoral n° 15-219 fixant les conditions est publié le 14 décembre 2015. « Arrêtés portant création de communes nouvelles », manche.gouv.fr, décembre 2015 (lire en ligne).
  4. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  5. Population avant le recensement de 1962.
  6. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  8. Alfred Lallié, Les noyades de Nantes, lib. Libaros, Nantes, 1879, p.159

Lien interne