La Chaise-Baudouin

De Wikimanche

La Chaise-Baudouin est une commune du département de la Manche.

Commune de La Chaise-Baudouin Coordonnées géographiques de la mairie Logo-Mairie.png
48° 45' 54.90" N, 1° 14' 13.50" W (OSM)
Arrondissement Avranches
Chargement de la carte...
Canton Isigny-le-Buat
Ancien canton Brécey
Intercommunalité CA Mont-Saint-Michel-Normandie
Gentilé Chaiserons(es)
Population 480 hab. (2016)
Superficie 12,06 km²
Densité 40 hab./km2
Altitude 55 m (mini) - 205 m (maxi)
Code postal 50370
N° INSEE 50112
Maire Thierry Sadiman
Communes limitrophes de La Chaise-Baudouin
La Trinité La Trinité Chérencé-le-Héron
Braffais, Sainte-Pience La Chaise-Baudouin Saint-Jean-du-Corail-des-Bois, Saint-Nicolas-des-Bois par un angle
Tirepied Saint-Georges-de-Livoye, Tirepied Notre-Dame-de-Livoye

L'église Saint-Ouen.
L'église Saint-Ouen.


Toponymie

Attestations anciennes

  • la Chese Baudoin ~1210 [1].
  • la Chiese Baudouin 1308 [1].
  • Chesa 1369/1370, 1371/1372 [2].
  • Cheza Balduini 1412 [3].
  • la Chése Baudouin; icelle paroisse de la Chése 1420 [4]
  • Cheza Balduini ~1480 [5].
  • la Chaize Baudouin 1612/1636 [6].
  • la Chaise Baudoüin 1677 [7].
  • la Chaise Baudouin 1713 [8].
  • la Chaise 1716 [9], 1719 [10].
  • la cheze baudouin 1720 [11].
  • la Chaise 1758 [12].
  • la Chaise Baudoin 1753/1785 [13].
  • la Chaise Baudouin 1793 [14].
  • la Chaise-Baudouin 1801 [15], 1804 [16].
  • Chaise-Baudoin 1828 [17].
  • la Chaise Beaudouin 1829 [18].
  • la Chaise Boudoin 1854 [19].
  • la Chaise Baudoin 1889 [20].
  • la Chaise-Baudouin 1903 [21].
  • la Chaise-Baudouin, la Chaise Beaudouin 1962 [22].
  • la-Chaise-Beaudouin 1972 [23].
  • la Chaise Baudouin 1978, 1993 [24].
  • la Chaise-Baudouin 2007 [25].

Étymologie

Toponyme médiéval issu de l'ancien français chiese, chese « maison, habitation » [26] (avec sans doute ici le sens de « manoir seigneurial »), suivi de l'anthroponyme Baudoin, Baudouin, soit « la maison / le manoir de Baudouin ». Ce dernier est un nom de baptême médiéval d'origine germanique, issu du nom de personne germanique Baldwin, combinaison des éléments bald- « hardi, audacieux » et -win « ami ».

Il semble possible d'identifier le personnage ayant porté le nom de Baudouin à Baudouin de Meulles qui céda, en 1066 ou peu avant, la dîme de la forêt d'Avranchin, toutes ses églises et 200 acres de terres à l'abbaye de la Trinité de Caen. Son nom se retrouve également dans les anciennes appellations de deux paroisses voisines : la Trinité du Bois Baudouin, actuellement La Trinité, et Saint Nicolas du Boys Baudouin, aujourd'hui Saint-Nicolas-des-Bois. Ce Bois Baudouin serait donc probablement à identifier avec la forêt d'Avranchin elle-même [27], [1]. Notons par ailleurs qu'il n'est pas rare de trouver en toponymie mention d'un manoir seigneurial contigu à un domaine forestier : cf. dans l'Orne Maison-Maugis, contigu à Boissy-Maugis, ou encore Échauménil « le manoir de Scalco » contigu à Échauffour « le hêtre de Scalco ».

Géographie

Histoire

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793.
À partir du 21e siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[28]. En 2016, la commune comptait 480 habitants.

           Évolution de la population depuis 1793  [modifier] (Sources : Cassini [29] et INSEE [30])
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851 1856
800 669 812 903 924 950 886 888 942 951
1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
917 914 851 867 854 821 857 797 763 700
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968 1975
705 655 659 676 698 626 615 523 486 426
1982 1990 1999 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012
452 439 396 423 427 434 431 448 466 484
2013 2014 2015 2016 - - - - - -
495 498 489 480
Notes : De 1962 à 1999 : Population sans doubles comptes. Depuis 2006 : Population municipale.
Sources :
Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[31] puis INSEE à partir de 2004.


Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
1792-1793 Toussaint Debroize
.......-....... .......
.......-....... Morin (1796)
.......-....... Gabriel Pichard (1797)
1798-1798 Louis Pépin
1798-1817 Étienne Leservoisier
1817-1822 Jean-Julien Bonœil
1822-1832 Julien Frault
1832-1843 Julien Delaporte
1843-1848 Jean Delaporte
1848-1852 Tell Hullin
1852-1853 Julien Frault
1853-1881 Constant Meslin
1881-1884 Jean-Baptiste Bonœil
1884-1888 Léonord Debroise
1888-1893 Pierre Lecourtois
1893-1908 Auguste Chapel
1908-1929 Pierre Lebrun
1929-1945 Jean-Baptiste Norgeot
1945-1959 Albert Mancel
1959-1971 Edmond Debroise
1971-1983 Zéphyrin Mancel exploitant agricole
1983-2001 Maurice Rivière exploitant agricole
2001-2008 Zéphyrin Mancel exploitant agricole
2008-2011 Nicole Gautier SE secrétaire comptable démissionnaire
2011-2014 Yolande Guesdon SE retraitée élue maire le 29 août 2011 en remplacement de Nicole Gautier
2014-2018 Vincent Pépin SE employé démissionne en octobre 2018[32]
2018-actuel Thierry Sadiman élu le 7 décembre 2018[33]
Source : liste établie par Jean Pouëssel et Michel Érard pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [34]
.


Mairie

Horaires d'ouverture
Jours Matin Après-midi Coordonnées de la mairie (Pour envoyer un mail et signaler une erreur cliquez ici)
Lundi 9 h - 11 h 30 -
La mairie (2014).

La mairie (2014).

Adresse : 23 rue Baudouin de Mosles
50370 La Chaise-Baudouin

Tél. 02 33 48 12 26
Fax : 02 33 48 21 99
Courriel : Contacter la mairie
Site internet : Pas de site officiel
Commentaire :
Source : Annuaire Service-Public (28 juillet 2012)

Mardi - -
Mercredi - -
Jeudi - 14 h - 16 h
Vendredi - -
Samedi 9 h 30 - 11 h 30 -


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Ouen.
  • Patron (présentation) : le roi.
  • Fête patronale : ?

Circonscriptions ecclésiastiques actuelles

Lieux et monuments

Personnalités liées à la commune

Notes et références

  1. 1,0 1,1 et 1,2 François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 96-97.
  2. Comptes du Diocèse d’Avranches, dressés en 1369/1370 et 1371/1372, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 143F, 150C.
  3. Pouillé du Diocèse d’Avranches, 1412, in Auguste Longnon, op. cit., p. 155E.
  4. Siméon Luce, Chronique du Mont-Saint-Michel (1343-1468), Firmin-Didot, Paris, t. I, 1879, p. 101, § VII.
  5. Pouillé du Diocèse d’Avranches, ~1480, in Auguste Longnon, op. cit., p. 170C.
  6. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BNF, ms. fr. 4620].
  7. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BNF, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  8. Dénombrement des généralités de 1713 [BNF, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  9. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  10. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  11. G. Mariette de la Pagerie, Carte topographique de la Normandie; feuille 3 : Fougères, Vire et Avranches, 1720 [BNF, fonds Cartes et Plans, cote Ge DD 2987 (1009, III) B].
  12. G. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  13. Carte de Cassini.
  14. Site Cassini.
  15. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris, 1801-1870.
  16. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 593c.
  17. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 417.
  18. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement d'Avranches, p. 120.
  19. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  20. Carte de la Manche, in Adolphe Joanne, Géographie du département de la Manche, Hachette, Paris, 1889.
  21. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  22. Atlas de Normandie, Caen, 1962.
  23. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  24. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  25. Carte IGN au 1 : 25 000.
  26. Mot issu du latin casa, initialement « hutte, cabane », puis « tente; petite maison, ferme », etc.; mot populaire d’origine inconnue, peut-être emprunté à une langue pré-indo-européenne. À l'ancien français chiese, chese correspond dans le nord de la Normandie l’ancien normano-picard kiese, quieze, quaize, non attesté ici (nous sommes au sud de la ligne Joret).
  27. Cf. Jean Adigard des Gautries & Fernand Lechanteur, « Les noms de communes de Normandie », in Annales de Normandie XVII (mars 1967), § 631.
  28. Au début du 21e siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  29. Population avant le recensement de 1962.
  30. INSEE : Population depuis le recensement de 1962.
  31. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  32. « Démission du maire Vincent Pépin », La Manche Libre, 27 octobre 2018.
  33. « À La Chaise Baudouin, Thierry Sadiman, élumaire de Chaiserons », La Manche Libre, 5 janvier 2019.
  34. « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 275