Auville-sur-le-Vey

De Wikimanche

Chapelle Saint-Guingalois

Auville-sur-le-Vey est une ancienne commune de la Manche, aujourd'hui Les Veys.

Toponymie

Attestations anciennes

Site d'Auville-sur-le-Vey sur la carte de Cassini.
  • Robertus de Auville (?) 1180 [1].
  • parrochia de Auvilla 1274 [2].
  • Auvilla 1277, ~1280 [3].
  • Guillelm[us] de Auvilla 1284 [4].
  • ecclesi[a] de Auvilla 1332 [5].
  • Auvilla 1351/1352 [6].
  • la paroisse d'Auville 1551 [7].
  • Auville 1634 [8].
  • Auuille [lire Auville] 1635 [9].
  • Auville 1612/1636 [10].
  • Auuille [lire Auville] 1648 [11].
  • Auville 1677 [12], 1689 [13], ~1700 [14], 1713 [15], 1716 [16], 1719 [17], 1735 [18], 1736 [19], 1757 [20], 1758 [21].
  • Auville sur le Vay 1753/1785 [22].
  • Auville sur Vey 1793 [23].
  • Auville-sur-le-Vey 1801 [24].
  • Auville-sur-le-Vay 1804 [25].
  • Auville-sur-le-Vé 1828 [26].
  • Auville-sur-le-Vey 1829 [27], 1830 [28], 1837 [29].
  • H[am]eau d’Auville 1835/1845 [30].
  • Auville-sur Levey 1854 [31].
  • Auville 1878 [32].
  • Auville-sur-le-Vey 1903 [33].
  • Auville 1972 [34].
  • Auville; village Auville; village Dauville 1993 [35].

Étymologie

Toponyme médiéval en -ville (élément issu du gallo-roman VILLA « domaine rural »). Le premier élément est sans doute l'anthroponyme (nom de personne) d'origine germanique (francique) Awo (masculin) ou Awa (féminin), d'où le sens global de « domaine rural d'Awo / Awa » [36].

Le déterminant -sur-le-Vey est d'apparition assez tardive (18e siècle) [37], et fait référence au passage dit du Petit Vey, ancien gué (dont vey est la forme dialectale normano-picarde) qui permettait de franchir la Vire à pied entre Auville et Isigny-sur-Mer. Voir Les Veys pour l'étymologie approfondie de ce mot.

Histoire

La commune d'Auville-sur-le-Vey fusionne en 1837 avec Beuzeville-sur-le-Vey pour former la commune des Veys.

Démographie

Sous l'Ancien régime

Sous l'Ancien régime, le dénombrement des populations se fait généralement par feux, c'est-à-dire par foyers. Le nombre de personnes habitant sous un même toit variant beaucoup suivant celui d'ascendants et d'enfants [38], ces données sont donc relatives, mais donnent néanmoins une idée de l'évolution démographique.

Depuis la Révolution

Évolution démographique
1793 1800 1806 1821 1831 1836
154 172 178 179 173 182
Source : Cassini

Administration

Circonscriptions administratives avant la Révolution

Circonscriptions administratives depuis la Révolution

Les maires

Liste des maires
Période Identité Parti Qualité Observations
.......-....... T. Le Harivel . ...1792...
1795-1797 Thomas Le Harivel .
1797-1811 Antoine Ansot . décédé en exercice le 23 mars 1811
1811-1827 Jean-Baptiste Gidon .
1827-1836 Antoine Pigault
Source  : liste établie par Jean Pouëssel et Véronique Couillard pour 601 communes et lieux de vie de la Manche. [39]
.


Religion

Circonscriptions ecclésiastiques avant la Révolution

Patronage

  • Dédicace de l'église paroissiale : Saint-Guingalois ou Guingalais.
  • Patron (présentation) : patron laïque selon Auguste Lecanu [32]; le prieur de Bohon d'après le pouillé de Coutances de 1332 [5] et le pouillé général de 1648 [11].
  • Fête patronale : ?

Lieux et monuments

  • Chapelle et ancienne église paroissiale de Saint-Guingalois (14e s.).

Notes et références

  1. Léchaudé D’Anisy, Grands Rôles des Échiquiers de Normandie, première partie, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XV, 2e série, 5e volume, Paris, 1845, p. 186b.
  2. Julie Fontanel, Le cartulaire du chapitre cathédral de Coutances, Archives départementales de la Manche, Saint-Lô, 2003, p. 361, § 228.
  3. François de Beaurepaire, Les noms de communes et anciennes paroisses de la Manche, Picard, Paris, 1986, p. 72.
  4. Léopold Delisle, Le cartulaire normand de Philippe-Auguste, Louis VIII, saint Louis et Philippe le Hardi, Mémoire de la Société des Antiquaires de Normandie XVI (2e série, 6e vol.), Paris, 1852, p. 267b, § 1034.
  5. 5,0 et 5,1 Pouillé du Diocèse de Coutances, 1332, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 330D.
  6. Compte du Diocèse de Coutances, pour l’année 1351 ou 1352, in Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903, p. 376B.
  7. Eugène Robillard de Beaurepaire et le Comte Auguste de Blangy, Le Journal du Sire de Gouberville (t. I), Mémoires de la Société des Antiquaires de Normandie XXXI, Caen, 1892, p. 153.
  8. Sébastien Cramoisy, Carte générale de toutes les costes de France tant de la mer Océane que Mediterranée, 1634 [BNF].
  9. Normandia Ducatus (carte du duché de Normandie), Atlas Van der Hagen, 1635.
  10. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620]
  11. 11,0 et 11,1 « Benefices du dioceze de Coutances », p. 14, in Pouillié general contenant les benefices de l’Archevesché de Rouen […], chez Gervais Alliot, Paris, 1648.
  12. Roles par généralités et élections des paroisses de France et de leur imposition aux tailles, 1677 [BN, cinq cents Colbert, ms. 261 f° 229 à 275].
  13. G. Mariette de La Pagerie, cartographe, Unelli, seu Veneli. Diocese de Coutances, divisé en ses quatre archidiaconés, et vint-deux doiennés ruraux avec les Isles de Iersay, Grenesey, Cers, Herms, Aurigny etc., chez N. Langlois, Paris, 1689 [BNF, collection d'Anville, cote 00261 I-IV].
  14. Gerard Valk, Normannia Ducatus, tum Superior ad Ortum, tum Inferior ad Occasum, Praefectura Generalis […] Anglici Caesarea sive Jarsey…, Amsterdam, ~1700.
  15. 15,0 et 15,1 Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  16. Guillaume de l'Isle, Carte de Normandie, Paris, 1716.
  17. Bernard Jaillot, Le Gouvernement général de Normandie divisée en ses trois généralitez, Paris, 1719.
  18. 18,0 et 18,1 Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 53a.
  19. Bernard Jaillot, Carte topographique du diocèse de Bayeux, Paris, 1736 [BNF, collection d’Anville, cote 00260 B].
  20. L. Brion de la Tour, Recueil des Côtes Maritimes de France, Desnos, Paris, 1757, carte n° 9.
  21. Robert de Vaugondy, Carte du gouvernement de Normandie, Paris, 1758.
  22. Carte de Cassini.
  23. Site Cassini.
  24. Bulletin des lois de la République française, Imprimerie Nationale, Paris.
  25. Dictionnaire universel, géographique, statistique, historique et politique de la France, impr. Baudouin, libr. Laporte, vol. I (A-CNO), an XIII (1804), p. 158c.
  26. Louis Du Bois, Itinéraire descriptif, historique et monumental des cinq départements de la Normandie, Mancel, Caen, 1828, p. 382.
  27. Annuaire de la Manche (1829), Statistique de l'arrondissement de Coutances, p. 154.
  28. J. G. Masselin, Dictionnaire universel de géographie physique, commerciale, historique et politique du Monde Ancien, du Moyen Age et des Temps Modernes comparées / Dictionnaire universel de géographie, t. I, Auguste Delalain, Paris, 1830, p. 93b.
  29. Dictionnaire géographique universel ou description de tous les lieux du globe sous le rapport de la géographie physique et politique, de l’histoire, de la statistique, du commerce, de l’industrie, etc., etc., Sociétés de Paris, Londres et Bruxelles pour les publications littéraires, Bruxelles, 1837, t. I, p. 255a.
  30. cartes d’État-Major (relevés de 1820 à 1866, mises à jour jusqu’à 1889; Basse-Normandie cartographiée entre 1835 et 1845).
  31. V. Lavasseur, Atlas National Illustré des 86 départements et des possessions de la France, A. Combette éditeur, Paris, 1854.
  32. 32,0 et 32,1 Abbé Auguste Lecanu, Histoire du diocèse de Coutances et d'Avranches depuis les temps les plus reculés jusqu'à nos jours; suivie des actes des saints et d'un tableau historique des paroisses du diocèse, impr. de Salettes, Coutances, t. II, 1878, p. 390.
  33. Auguste Longnon, Pouillés de la Province de Rouen, Recueil des Historiens de France, Paris, 1903.
  34. Anne Vallez, Pierre Gouhier, Jean-Marie Vallez, Atlas Historique de Normandie II (économie, institutions, comportements), Université de Caen, Caen, 1972.
  35. Annuaire officiel des abonnés au téléphone.
  36. Ces noms sont des hypocoristiques formés sur un élément awi-, de sens discuté et incertain.
  37. Par contre, celui de Beuzeville-sur-le-Vey est attesté dès 1213.
  38. Une moyenne de 5 à 6 personnes semble cependant le chiffre le plus vraisemblable.
  39. « 601 communes et lieux de vie de la Manche », René Gautier et 54 correspondants, éd. Eurocibles, 2014, p. 367