Sergenterie de Sainte-Mère-Église

De Wikimanche

Révision datée du 16 août 2012 à 10:49 par Dominique fournier (discussion | contributions) (+)
(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)

La sergenterie de Sainte-Mère-Église est une ancienne circonscription administrative de la Manche.

Elle ressortissait en 1612/1636 à l'élection de Carentan et Saint-Lô, puis en 1677 et 1713 à l'élection de Carentan seule, qui faisait elle-même partie de la généralité de Caen.

Il en est fait mention en 1612/1636 sous la forme sergeanterie de Ste. Mere Esglize [1], en 1713 sous la forme sergenterie de Ste Mere Eglise [2], et en 1735 sous la forme sergenterie de Sainte Mere Eglise [3].

Elle comprenait 11 paroisses :

  1. Audouville-la-Hubert.
  2. Beuzeville-au-Plain.
  3. Chef-du-Pont.
  4. Écoquenéauville.
  5. Foucarville.
  6. Neuville.
  7. Ravenoville.
  8. Saint-Germain-de-Varreville.
  9. Saint-Martin-de-Varreville.
  10. Sainte-Mère-Église.
  11. Turqueville.

Notes et références

  1. Jean Bigot sieur de Sommesnil, État des paroisses des élections de Normandie, 1612/1636 [BN, ms. fr. 4620].
  2. Dénombrement des généralités de 1713 [BN, ms. fr. 11385, f° 1 à 132].
  3. Nouveau dénombrement du royaume par generalités, elections, paroisses et feux […], t. II, Impr. Pierre Prault, Paris, 1735, p. 54a.