Tourville (Barracuda 3)

De Wikimanche

Le Tourville[1], numéro de coque Q-..., est un sous-marin construit à Cherbourg.

Historique

Le Tourville, « sous-marin d'attaque à propulsion nucléaire type Suffren », classe « Barracuda », est mis sur cale le 26 juin 2009 à l'arsenal de Cherbourg.

Submersible à coque unique, il est construit selon les plans de la Direction des Constructions Navales (DCN).

Le 28 juin 2011, il est procédé à la découpe de la première tôle.

Le 6 novembre 2012, le premier anneau formant la coque épaisse sort des ateliers avec près d’un mois d’avance sur le planning. Ce tronçon sera situé dans le tiers arrière du sous-marin et accueillera notamment son usine électrique.

Caractéristiques

Caractéristiques
Type de coque Sous-marin à coque unique
Tonnage surface 4 765 t
Tonnage en plongée 5 297 t
Longueur 99,50 m
Largeur 8,80 m
Tirant d'eau 7,13 m
Vitesse en surface 25 nœuds
Vitesse en plongée 25 nœuds
Immersion maximale de sécurité 350 m
Équipage (off. + s-off. + mat.) 8 + 52
Armement 4 tubes de 533 mm à l'avant + 20 torpilles lourdes IF21 + Missiles antinavires SM39 + Missiles de croisière
Motorisation 1 réacteur à eau pressurisée + 2 groupes turbo réducteurs de 6 800 ch + 1 pompe hélice
Propulsion
Source : .- Caractéristiques, histoire et destin des sous-marins français

Notes et références

Lien interne