Classe Barracuda

De Wikimanche

(Redirigé depuis Barracuda)

La classe Barracuda est une classe de sous-marins nucléaires d'attaque de la Marine nationale française conçus par la DCNS, principalement à Cherbourg.

Le programme Barracuda est lancé en octobre 1998, puis la conception en 2002.

Conçus par DCNS, les sous-marins de cette classe auront les spécificités suivantes :

- furtivité,
- armement,
- mât optronique [1] conçu par Sagem,
- système de propulsion nucléaire conçu par Aréva,
- autonomie importante : 10 ans de fonctionnement et 70 jours de vivres.

Cette conception est basée sur la technologie des sous-marins nucléaires lanceur d'engins (SNLE) type Triomphant.

Fiche technique

Caractéristiques
Déplacement en surface 4 650 t
déplacement en plongée 5 100 t
Longueur 99 m
Diamètre 8,80 m
Immersion maximale de sécurité supérieure à 350 m
Équipage (off. + s-off. + mat.) 8 + 52
Armement 4 tubes de 533 mm à l'avant + 20 torpilles lourdes type IF1 ou missiles anti navires Exocet SM39 et 12 missiles de croisière Scalp Naval
Motorisation un réacteur à eau pressurisée + 2 groupes turbo-réducteurs de 6 800 ch + 1 pompe hélice
Source : - Le sous-marin d'attaque futur Barracuda

Six bâtiments sont prévus pour remplacer les six sous-marins nucléaires d'attaque type Rubis : Suffren, Duguay-Trouin, Tourville, De Grasse [2], Rubis, Casabianca [3].

La réalisation du Suffren lancée en 2006 doit conduire à la livraison du premier bâtiment en 2019, pour une admission au service actif fin 2019 [4]. Jusqu'au troisième sous-marin, le délai de livraison est de six mois entre deux sous-marins. Il sera porté à douze puis vingt-quatre mois[5].

Le Duguay-Trouin devrait être livré par Naval Group en 2020 [6], soit un an après la date prévue. Ensuite, les Tourville, De Grasse, Rubis (ex-Duquesne) et Casabianca (ex-Dupetit-Thouars) seront achevés au rythme d’une unité tous les deux ans à deux ans et demi, avec une livraison du sixième et dernier SNA en 2029, au lieu de 2027 comme prévu lors de la notification du contrat en décembre 2006.

Notes et références

  1. Optronique & Défense, site internet, consulté le 7 octobre 2013.
  2. La Presse de la Manche, 1er juin 2007.
  3. « Les 5e et 6e SNA de type Suffren s’appelleront Rubis et Casabianca », Cols bleus, site internet, avril 2015 (lire en ligne), consulté le 7 septembre 2016.
  4. La Presse de la Manche, 20 septembre 2013.
  5. Interview de la députée Geneviève Gosselin-Fleury, co-rapporteuse du texte de loi sur la programmation militaire, La Presse de la Manche, 16 septembre 2013.
  6. « Le premier SNA du type Barracuda va bientôt voir le jour », meretmarine.com, 21 janvier 2016 (lire en ligne).